Infos pratiques

Le découvert : que se passe-t-il quand …


Taille des textes Augmenter Diminuer

Ce mois-ci, vos dépenses ont un peu dérapé et… votre compte est débiteur ! Que va-t-il se passer avec votre banque ?

Votre banquier peut vous accorder un découvert d’un certain montant et pour un laps de temps bien défini. Dans ce cas, vous bénéficiez d’un " découvert autorisé ". Cette " réserve " d’argent est à manier avec précaution, son utilisation entraîne des frais et si vous dépassez le seuil autorisé, c’est l’incident de paiement qui vous guette et qui peut aller jusqu’à l’interdiction bancaire. Explications…

Vous avez un découvert autorisé…

L’autorisation de découvert s’apparente à un prêt. Votre banque vous prête pour une durée limitée une certaine somme d’argent pour vous laisser le temps de réapprovisionner votre compte. En échange, elle vous demande de payer des intérêts (ou " agios "). Combien ? Pour tout savoir, consultez le document que vous avez signé le jour de l’ouverture de votre compte ou celui qui vous a été remis lorsque le découvert autorisé vous a été accordé. Le montant de votre découvert autorisé et les frais qu’il entraîne y sont précisés.

Vous n’avez pas de découvert autorisé…

…ou vous avez dépassé le seuil fixé par votre banquier ? Cela risque de vous coûter nettement plus cher et peut vous emmener jusqu’à l’interdiction bancaire, avec suppression de chéquier et de carte bancaire.

-  La facture s’alourdit … Comme dans le cas du découvert autorisé, vous avez à payer des " agios ". Mais attention, leur montant est nettement plus élevé ! Si vous ne régularisez pas la situation de votre compte, des commissions sont alors prélevées sur chaque opération au débit de votre compte (paiement par chèque, carte bancaire que vous effectuez…).

-  L’interdiction bancaire vous guette Si, pour finir, la banque est contrainte de rejeter vos chèques et prélèvements automatiques, c’est l’escalade ! Comptez qu’il y a également des frais par chèque refusé ! De plus, vous risquez d’être déclaré " interdit bancaire ", avec suppression de vos chéquier et carte bancaire.

-  Pour éviter ce type de situation … Si vous vous rendez compte que votre compte va devenir débiteur, ayez le bon réflexe : n’hésitez pas à contacter aussitôt votre Conseiller pour le prévenir et étudier avec lui une solution. Sachez que le découvert autorisé n’est pas systématique. Le banquier préfèrera parfois attendre un peu avant de vous le proposer et d’en déterminer le montant en fonction de vos revenus… et de votre " comportement bancaire ". Si vous bénéficiez d’un découvert autorisé, consultez quand même régulièrement votre compte bancaire pour veiller à ne pas dépasser le seuil autorisé.

Au Crédit Agricole, avec le Compte-Service, vous bénéficiez d’un découvert autorisé ainsi que d’autres services et avantages.