CEL (Compte Epargne Logement)

Épargnez sans bloquer votre argent et bénéficiez d’un prêt immobilier dans des conditions avantageuses.

  • Un taux de 0,75 % (1) plus une prime d’État en cas de prêt
  • Une épargne disponible à tout moment
  • Un prêt Épargne Logement à des conditions avantageuses
  • Des intérêts exonérés d’impôt sur le revenu

Prenez rendez-vous avec un
conseiller du Crédit Agricole

Voir l’offre de votre caisse régionale

Numéro de département :

Taille des textes Augmenter Diminuer

Points de repère :
Niveau de protection du capital : 100 % à tout moment
Disponibilité : à tout moment sans incidences
Rémunération : 0,75 % (1), susceptible de variation
Frais : aucuns frais
Fiscalité des intérêts : oui, uniquement prélèvements sociaux

Caractéristiques :
Conditions de souscription : ne pas déjà détenir un CEL ou PEL dans un autre établissement bancaire
Montant minimum à l’ouverture : 300 €
Montant maximum de placement : 15.300 €
Versements à partir de : 75 €
Durée de placement recommandée : 18 mois minimum pour pouvoir emprunter

Une épargne souple et disponible

Il suffit de 300 € pour ouvrir un Compte Epargne Logement (CEL)

Vous alimentez votre compte à votre rythme, avec des versements réguliers ou occasionnels de 75 € minimum. Vous pouvez ainsi épargner jusqu’à 15.300 € sans contrainte.

Vous effectuez des retraits à tout moment avec une seule condition pour continuer à bénéficier de vos avantages : laisser sur votre CEL un minimum de 300€.

Une fiscalité avantageuse

Le taux de rémunération est net de l’impôt sur le revenu, mais soumis aux contributions et prélèvements sociaux.

Concrétiser un prêt pour votre projet immobilier dans des conditions avantageuses

  • 18 mois seulement après l’ouverture de votre CEL, vous pouvez disposer d’un prêt CEL à un taux connu à l’avance.
  • En fonction des intérêts acquis sur votre produit d’épargne (droits à prêt), vous avez la possibilité d’emprunter jusqu’à 23.000 €, remboursables sur une durée de 2 à 15 ans.
  • En cas de prêt, vous recevez une prime d’Etat nette d’impôt sur le revenu, qui peut atteindre 1.144 €.>br>
  • Ce prêt est idéal pour contribuer au financement de travaux d’amélioration ou de construction d’une résidence principale, ou bien encore son acquisition (2)

Bon à savoir :

  • Les prêts CEL concernent les logements destinés à l’habitation principale (2)
  • Le montant du prêt est fonction des intérêts acquis. Un minimum de 75€ d’intérêts acquis est requis pour emprunter pour une acquisition ou une construction, et un minimum de 37 € d’intérêts pour des travaux d’amélioration.
  • Dans certains cas, vous pouvez bénéficier des droits à prêt d’un membre de votre famille, ou céder vos droits à prêt.

Par exemple (3) : Vous souscrivez un CEL en août 2013 avec un versement initial de 6.000 €. Vous effectuez des versements mensuels de 75 €. Au bout de 18 mois et avec les intérêts, le capital accumulé atteint 7.413,94 € (prélèvements sociaux déduits), et les « droits à prêt » acquis s’élèvent à 75,67 €.

Vous souhaitez utiliser vos « droits à prêt » pour contribuer au financement pour une résidence principale de travaux de construction, d’une acquisition ou simultanément d’une acquisition et de travaux liés à celle-ci.Vous souhaitez utiliser vos « droits à prêt » pour contribuer au financement de travaux de réparation ou d’amélioration (hors acquisition) dans une résidence principale.
Nature du prêt Prêt immobilier Prêt personnel
"Droits à prêt" utilisés 75,67 € 40,00 €
Prime d’Etat perçue (4) 37,83 € 20,00 €
Montant emprunté 7.401,91 € 5.188,15 €
Taux annuel débiteur fixe pour un prêt personnel 2,25 %
Taux nominal fixe (actuariel) pour un prêt immobilier 2,25 %
Durée 4 ans 3 ans
Frais de dossier aucun aucun

Nombre de mensualités

48 mensualités

36 mensualités

Montant de la mensualité (5)

163,91 €

152,58 €

dont ADI (6) 1,82 € 2,08 €

Taux annuel effectif global (TAEG) fixe

2,59 %

3,46 %

Montant total dû

7.867,68 €

5.492,88 €

dont intérêts 341,45 € 180,17 €
dont ADI (5)(6) 124,32 € 124,56 €
Coût total du crédit (5) 465,77 € 304,73 €

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pensez aussi à ...

(1) Taux annuel brut au 01/08/2013 susceptible de variations.

(2) Selon la réglementation depuis le 01/03/2011

(3) Sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Les prêts CEL concernent les logements destinés à l’habitation principale. Pour des travaux de construction, une acquisition immobilière ou simultanément une acquisition et des travaux le prêt CEL prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente ou des travaux est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Pour des travaux de réparation ou d’amélioration, hors acquisition, le prêt CEL prend la forme d’un crédit à la consommation. Vous disposez alors d’un droit légal de rétractation pour revenir sur votre engagement.

(4) hors contributions et prélèvements sociaux

(5) Assurance « décès et perte totale et irréversible d’autonomie » obligatoire incluse. Les contrats d’assurance décès-invalidité sont assurés par

  • CNP Assurances, société anonyme au capital de 594 151 292 € entièrement libéré, dont le siège social est 4 place Raoul Dautry - 75015 Paris – 341 737 062 RCS Paris ;
  • CNP IAM, société anonyme au capital de 30 500 000 € entièrement libéré, dont le siège social est 4 place Raoul Dautry – 75716 Paris cedex 15- 383 024 189 RCS Paris.
  • Et PREDICA ,Compagnie d’Assurances de personnes, filiale de Crédit Agricole Assurances, société anonyme au capital de 960 745 065 € entièrement libéré, dont le siège social est 50-56 rue de la Procession 75015 Paris - 334 028 123 RCS Paris.

Entreprises régies par le Code des Assurances. Les évènements garantis et les conditions figurent au contrat.

(6) Correspondant au coût standard pour un assuré de moins de 60 ans d’une assurance « décès et perte totale et irréversible d’autonomie ». Le coût de l’assurance peut varier en fonction de votre situation personnelle et s’ajoute à l’échéance de remboursement de crédit. Il peut arriver que votre état de santé ne vous permette pas de bénéficier des conditions d’assurance standardisées. Le dispositif prévu par la Convention AERAS organise des solutions adaptées à votre cas.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître les conditions de cette offre dans votre Caisse Régionale de Crédit Agricole.