Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un agriculteur 
Nous contacter

Les ventes de produits phytos en baisse pour l'année 2019

01/07/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Décryptage

tout un mag pour vous

Les ventes de produits phytos en baisse pour l'année 2019

Le gouvernement a dévoilé le 30 juin des chiffres provisoires de vente des produits phytosanitaires en France pour l’année 2019, qui apparaissent en forte baisse par rapport à l’année précédente.

« Les quantités totales de substances actives vendues en usages agricoles, hors produits de biocontrôle, diminuent de 44% entre 2018 et 2019 (-28 078 tonnes), après avoir augmenté de 18% entre 2017 et 2018 (+11 870 tonnes) », indiquent les ministères de l’Agriculture et de l’Écologie dans un communiqué publié le 30 juin. Ces données « provisoires » seront « consolidées d’ici la fin de l’année », précise le gouvernement.

Afin d’assurer davantage de transparence concernant l’évolution de l’utilisation des produits phytosanitaires, le gouvernement s’était engagé début 2020 à publier au premier semestre de chaque année les indicateurs de suivi de son plan de réduction des pesticides.

« Les quantités totales de produits les plus préoccupants vendus (cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques - CMR) diminuent de plus de 50% en 2019 par rapport à 2018 », indique également le communiqué. Selon la même source, les quantités de glyphosate diminueraient de 35% (-3358 tonnes) entre 2018 et 2019 après avoir augmenté de +11% (+ 999 tonnes) entre 2017 et 2018.

HAUSSE DES VENTES EN 2018

« Ces évolutions à la baisse compensent totalement l’augmentation des ventes en 2018, intervenue juste avant la hausse de la redevance pour pollution diffuse intervenue au 1er janvier 2019 », note le gouvernement.

Le communiqué dévoile également que la part relative des produits de biocontrôle continue à augmenter, « ce qui illustre une substitution progressive et continue des substances les plus dangereuses par ces produits ».

Les ministres de l’Agriculture et de l’Écologie se félicitent de ces données, qui « permettent de constater les premiers effets des mesures engagées par le Gouvernement depuis 2018 afin de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires, en commençant par les produits les plus dangereux pour la santé ou l’environnement ».

Ces données sont issues des déclarations des distributeurs de produits phytopharmaceutiques, réalisées au titre de la redevance pour pollutions diffuses. Le gouvernement indique qu’elles seront consolidées d’ici la fin de l’année, notamment pour affiner la répartition entre les différents usages (herbicide, fongicide, insecticide), les types de produits (CMR, biocontrôle), et complétés par d’autres indicateurs.

Rédaction : Adèle Magnard

 

Retrouvez toute l’actualité agricole sur pleinchamp.com
 

© Pleinchamp – Juillet 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.