Retour au site Crédit Agricole
Le blog des associations / ACTIVITE

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre association

L’action bénévole chez les étudiants, les actifs et les retraités

06 nov
ACTIVITE

Novembre 2012


L’engagement bénévole apporte un sentiment d’utilité et un supplément de sens à la vie des personnes qui s’investissent. Il leur permet de diversifier leurs compétences et leur apparaît comme valorisant.

Environ 14 millions de Français sont engagés dans des actions bénévoles, dont 11 dans le cadre associatif. La 9e édition de l’enquête annuelle sur la France bénévole, conduite par le réseau associatif Recherches et Solidarités, s’attache aux motivations de l’engagement des bénévoles selon leur statut : étudiants, actifs ou retraités.

Les étudiants

Leurs motivations principales :
- la mise à disposition de leurs connaissances au service d’une cause d’intérêt général (52 %),
- la recherche de sens (49 %),
- l’envie de faire des activités en équipe (46 %),
- pour 26 %, l’engagement fait suite à une incitation dans le cadre des études.

60 % concilient sans difficulté les deux activités, études et bénévolat. Seulement 13 % ne voient aucun lien entre bénévolat et études. Tous les autres soulignent les influences positives de l’engagement sur l’appréciation des jurys d’examen et sur leur vision des choses : la rencontre avec des personnes utiles pour les études, l’utilisation des compétences acquises dans l’activité bénévole, et le fait que le bénévolat conduise à mieux s’organiser pour les études.
Enfin, 70 % des étudiants estiment leur apport profitable au fonctionnement de l’association. La quasi totalité (90 %) mentionnent leur activité bénévole dans leur CV.

Les actifs

La grande majorité (3/4) concilie le bénévolat avec leurs engagements professionnel et familial. Il répond à :
- la recherche de sens (57%),
- au désir d’apporter des compétences professionnelles à une cause d’intérêt général (51%),
- au souhait de travailler en équipe (34%).

Pour 18%, il constitue un moyen de supporter des insatisfactions professionnelles.

Pour les 2/3 des actifs, l’action bénévole a des répercussions positives sur leur activité professionnelle : la capacité de « prendre du recul par rapport aux objectifs professionnels, la possibilité d’utiliser en milieu professionnel des compétences acquises dans l’activité bénévole, le travail en équipe », souligne l’étude. Pour 35% des actifs, leur employeur « n’est pas au courant » ou « n’a pas à être au courant » de l’activité bénévole de leurs salariés. Pour 34%, « il est au courant et cela ne l’intéresse pas ». Pour 28% « il est au courant et considère que c’est un atout ».

Les retraités

Près de 80% des répondants retraités ont trouvé un équilibre entre leur engagement, leurs autres activités et leurs proches.

Ce que le bénévolat leur apporte :
- rencontrer des personnes intéressantes et d’horizons divers (72 %)
- se sentir utile (64%),
- conserver une vie sociale (60 %)
- l’épanouissement personnel (48%)
- et pour 27 %, la possibilité d’exercer des responsabilités.

Plus des deux tiers des retraités ne ressentent pas de difficultés particulières dans leur engagement. Néanmoins, 14% se disent moins dynamiques et efficaces (proportion plus forte chez les plus de 70 ans) et 10% estiment ne pas être suffisamment écoutés au sein de l’association.

(*) Étude réalisée du 13 mars au 24 avril 2012 auprès de 3131 personnes de 18 ans et plus, représentatives des bénévoles actifs au sein d’une association.

Pour en savoir plus : enquête à télécharger sur la page d’accueil du site : www.recherches-solidarites.org


© Christine Payelle – Uni-éditions – novembre 2012