Retour au site Crédit Agricole
Le blog des associations / ACTIVITE

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre association

L’association au cœur des territoires

15 juin
ACTIVITE

il y a 3 mois

Une étude publiée en mars dernier met en lumière le rôle essentiel des associations dans les territoires. Il varie selon qu’elles agissent en milieu rural ou urbain.

« Quelle que soit l’activité exercée par l’association, au service de la population ou d’un groupe d’habitants, elle a très souvent un impact sur l’animation, l’attractivité et le sentiment d’appartenance au territoire », soulignent les auteurs de l’enquête intitulée L’association au cœur du territoire, publiée en mars dernier. «  Elle est aussi une école de la vie, un lieu d’apprentissage, un lieu d’expérimentation, d’innovation…  », ajoutent-ils. Les résultats de cette enquête réalisée par l’organisme Recherches & Solidarités auprès de plus de 4 000 responsables associatifs, illustrent bien les multiples facettes de l’action associative dans le territoire.

 Un fort impact sur les territoires ruraux mais aussi urbains

Pour deux tiers des dirigeants interrogés, les associations, quel que soit leur secteur d’activité, jouent un rôle dans le développement des échanges et du lien social. Et environ la moitié estime qu’elles contribuent à l’animation et l’attractivité de leur territoire, ainsi qu’à l’information, l’éducation et la formation des jeunes et des adultes.

Des différences existent entre les milieux ruraux et les milieux urbains. Les dirigeants estiment que les associations contribuent plus fortement à l’attractivité d’un territoire dans les milieux ruraux, alors qu’en milieu urbain, elles permettent davantage de réduire les inégalités.

Le rayon d’action également de l’association donne des résultats différents. Les responsables associatifs interrogés estiment que les structures qui agissent à l’échelle d’un quartier ont un plus fort impact sur le développement des échanges, alors que les associations au rayon d’action régional ont un rôle plus important pour l’information et l’éducation des jeunes ou des adultes.

Le souhait d’une plus forte reconnaissance

Interrogés sur la perception du rôle de leur association, les dirigeants regrettent qu’il ne soit pas assez connu de leurs différents interlocuteurs et plus particulièrement du grand public et des médias, mais aussi dans des proportions moindres, des responsables de services publics et des élus locaux des différentes collectivités. Les attentes sont plus fortes en direction du grand public et des médias, en milieu urbain, là où le tissu associatif est plus étendu et plus dense, ce qui rend la visibilité des associations plus difficile.
 


© Anne Le Mouëllic – Uni-éditions – juin 2018