Retour au site Crédit Agricole
Le blog des associations / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre association

Les Français moins généreux en 2016

24 jan
FINANCES

24 janvier

Selon l’enquête annuelle sur la générosité des Français réalisée par Recherches & Solidarités, le nombre de donateurs a diminué en 2016 et le montant total des dons déclarés a quant à lui très peu progressé.

En 2016, le nombre de donateurs en France a reculé de 4 % après plusieurs années de stagnation. C’est ce que révèle la 22ème édition de l’enquête sur La générosité des Français publiée par l’organisme Recherches & Solidarités en novembre dernier. L’étude s’appuie sur les déclarations des revenus du printemps 2017, comportant les dons consentis en 2016. Le nombre de foyers fiscaux, imposables ou non, ayant déclaré au moins un don est ainsi passé de 5,5 millions en 2015 à 5,2 millions en 2016.

Autre motif d’inquiétude pour le secteur associatif, le total des montants déclarés a très peu évolué en 2016. Il est passé de 2,479 milliards à 2,488 milliards d’euros, soit une augmentation de seulement 0,4 %, après deux années de fortes progressions (+ 7,2 % en 2014 et + 3,7 % en 2015). Selon les auteurs de l’étude, l’année 2016 marque ainsi l’arrêt d’une tendance à la hausse qui ne s’était jamais démentie depuis une dizaine d’années.

Le montant moyen des dons déclaré à l’administration fiscale a lui tout de même augmenté de près de 5 % en 2016. Il est passé de 450 € en 2015 à 472 € en 2016.
 

Les 60 collectes les plus importantes et les régions les plus généreuses

L’enquête cite également les 60 collectes les plus importantes en France, auprès des particuliers en 2016. C’est l’Association française contre les myopathies (AFM) qui a recueilli le plus de dons en 2016, devant les Restos du Cœur, la Croix-Rouge, le Secours catholique et Médecins sans frontières.

L’étude comporte aussi une carte de la générosité par région. La densité des donateurs est plus élevée en Bretagne et dans le Grand-Est. Mais les dons sont plus importants en Île-de-France, en Provence-Alpes-Côte-d’Azur et en Auvergne-Rhône-Alpes. Les trois départements où le montant des dons est le plus élevé se situent en Île-de-France. Il s’agit de Paris (1 151 € en moyenne par an), des Hauts-de-Seine (811 € en moyenne par an) et des Yvelines (652 € en moyenne par an). Les trois communes les plus généreuses de France sont Versailles, Neuilly-sur-Seine et Strasbourg.


© Anne Le Mouëllic – Uni-éditions – janvier 2018