Oui, vous devez déclarer votre fils comme conducteur habituel. L’assureur peut majorer votre prime pour tenir compte de cette modification du risque. Mais votre fils évitera ainsi de se voir appliquer le tarif « novice » lorsqu’il aura un véhicule à son nom, et commencera à accumuler un bonus. Si vous omettez cette déclaration, sachez qu’en cas d’accident, si l’assureur a la preuve de votre mauvaise foi, il peut refuser toute indemnisation.