Certains contrats prévoient un délai de carence. De quoi s’agit ? D’une période, qui peut varier de 3 mois à 1 an, voire 3 ans après la souscription, durant laquelle l’assuré ne sera pas couvert s’il développe une maladie neurodégénérative notamment. En clair, si l’assuré est reconnu dépendant durant ce délai, en raison d’une maladie d’Alzheimer par exemple, il ne sera pas indemnisé. D’où l’intérêt de souscrire le plus tôt possible !