Assurances habitation : les questions

  1. Qu’est ce que la valeur à neuf ?

    En souscrivant à un contrat en « valeur à neuf », cela vous permet d’être remboursé sur la base de la valeur à neuf de votre bien au jour du sinistre. Pour le contrat automobile, c’est par exemple le prix de vente du véhicule figurant au catalogue du constructeur connu au jour du sinistre.

  2. Qu’est ce que la valeur de remplacement ?

    Lorsque votre bien est volé ou détruit suite à un sinistre garanti, votre assureur vous indemnise sur la base d’un bien de qualité et caractéristique identiques.

  3. Qu’est ce que le rééquipement à neuf ?

    En cas de souscription au contrat multirisque habitation, vous pouvez opter pour la formule « rééquipement à neuf ». En cas de sinistre, l’assureur s’engage à remplacer les biens volés ou endommagés par un bien neuf de qualité et de caractéristiques équivalentes, sans aucune déduction pour la vétusté. La franchise peut rester à la charge de l’assuré.

  4. J’ai été cambriolé. Quelles sont les premières démarches à effectuer ?

    Alertez immédiatement le commissariat de police ou la gendarmerie, et faites une déclaration de vol. Déclarez le sinistre à votre assureur selon les conditions prévues dans votre contrat : par courrier ou par téléphone, et en général dans les deux jours. Joignez le récépissé du dépôt de plainte, et éventuellement (vous pourrez aussi le faire par la suite) les pièces utiles pour évaluer les pertes, par exemple l’état estimatif des biens volés ou détruits. NB. Vous avez tout intérêt à contacter rapidement votre assureur qui pourra généralement vous proposer des services d’assistance ou prendre des mesures d’urgence, comme faire venir un serrurier ou un menuisier par exemple.

  5. Je dispose de combien de temps pour déclarer un sinistre ?

    En général, un sinistre doit être déclaré à l’assureur dans les 5 jours ouvrés, à partir du jour où vous en avez eu connaissance. Mais ce délai est ramené à 2 jours en cas de vol, et porté à 10 jours en cas de catastrophe naturelle. En matière de catastrophe naturelle le délai est de 10 jours au plus tard après publication de l’arrêté interministériel de constatation de l’état de catastrophe naturelle. La plupart des assurés effectuent leur déclaration dès la survenance du sinistre ce qui évite d’avoir à surveiller la publication au JO.

  6. Quand et comment déclarer un sinistre ?

    Accident, maladie, vol… : tout sinistre doit être déclaré à son assureur dans les 5 jours ouvrés, délai ramené à 2 jours en cas de vol. La solution la plus sûre consiste à adresser sa déclaration à son assureur par lettre recommandée avec avis de réception et d’en conserver précieusement l’avis de réception, ainsi qu’un double du courrier et de toutes les pièces transmises. Vous pouvez également utiliser l’application mobile PACIFICA pour vous aider dans ces démarches (Automobile et/ou Habitation).

  7. Assurance : quelles questions faut-il se poser avant de souscrire ?

    Quel que soit le contrat que vous envisagez de souscrire, ne signez pas avant d’avoir répondu à ces huit questions clés. 1. Qu’est-ce qui est assuré au titre du contrat ? 2. Qui en est le bénéficiaire ? 3. Quels sont les événements garantis ? 4. Quels sont les préjudices assurés ? 5. Quand serez-vous assuré ? 6. Où êtes-vous assuré ? 7. Pour combien êtes-vous assuré ? 8. Comment serez-vous indemnisés ?

  8. Qu’est-ce qu’une "Attestation d’assurance" ?

    Il s’agit d’une document délivré par l’assureur auprès duquel vous avez souscrit un contrat. Ce document vaut justificatif d’assurance durant la période de validité du contrat. Par exemple, à la signature d’un bail de location, le propriétaire peut vous demander une attestation d’assurance couvrant les risques locatifs. Attention il ne s’agit que d’une présomption d’assurance.

  9. Qu’est ce que le multirisque habitation ?

    Il s’agit d’un contrat qui permet de protéger le patrimoine familial lorsqu’on est responsable ou victime d’un sinistre. Il comprend les garanties de base (responsabilité civile, incendie, explosion, dégâts des eaux...) et des garanties complémentaires en option (dommages électriques, vol, bris de glace, perte de denrées alimentaires en congélateur...).