Les remboursements des complémentaires santé sont généralement exprimés en pourcentage du tarif conventionnel fixé par la Sécurité sociale (100 %, 200 %...) pour les frais d’hospitalisation et les frais de soins courants (consultations médicales, examens, médicaments…). Pour les soins dentaires et d’optiques ou encore la médecine douce, les cures thermales, les assureurs leur préfèrent des forfaits annuels dont le montant varie en fonction du niveau de garantie souscrit.