Six mois après avoir pris votre retraite, vous ne profiterez plus du contrat et du tarif négocié par votre entreprise. Si vous le souhaitez, vous pouvez souscrire un contrat individuel, auprès de votre mutuelle actuelle (elle n’a pas le droit de refuser de continuer à vous assurer), ou d’une autre. Mais le prix sera souvent plus élevé, et calculé en fonction de votre profil (âge...). Si vous gardez la même mutuelle, la hausse ne peut toutefois pas dépasser 50% de ce que vous payez aujourd’hui, pour les mêmes garanties.