Non. Elles prennent en charge tout ou partie des frais médicaux, mais n’indemnisent pas ou peu les préjudices subis, les conséquences économiques d’un décès éventuel pour votre famille, le coût de l’assistance d’une tierce personne à domicile, l’aménagement du logement en cas d’invalidité... Pour bénéficier de ces protections, il faut souscrire une Garantie des accidents de la vie (GAV) ou une assurance « individuelle accidents »