Retour au site Crédit Agricole

Regards
partagés

Le magazine de la Banque Privée du Crédit Agricole

Le fonds euro-croissance : un nouveau support d’assurance vie

04 sep
Epargne

Septembre 2014

L’ordonnance du 26 juin 2014 ouvre la voie au lancement de ce nouveau fonds, prévu pour la fin de l’année, et en définit les contours.

Le fonds Euro-croissance doit permettre un rendement supérieur au fonds en euros en investissant une partie du capital sur des actifs plus risqués. Le capital n’est garanti qu’au bout de huit ans minimum de détention. Des retraits anticipés sont possibles mais une perte en capital ne peut être exclue. L’Euro-croissance, le fonds en euros et les unités de compte peuvent être logés au sein d’un même contrat.

Le souscripteur peut convertir partiellement ou en totalité un contrat existant en Euro-croissance - uniquement auprès du même assureur – et conserver les avantages fiscaux du contrat d’origine sans perdre l’antériorité fiscale associée au contrat d’origine. Pour cela, 10% minimum de son contrat doivent être alloués à ce fonds. Dans le cas contraire, les sommes transférées sont imposées comme lors d’un rachat partiel ou total, et l’antériorité fiscale du contrat est perdue.

Orienter l’épargne vers les entreprises et les projets à caractère social et solidaire

Autre nouveauté en matière d’assurance vie : le contrat Vie-génération. Ce dernier a la particularité d’offrir un abattement supplémentaire pour le calcul des droits de succession.

Ces innovations ont pour objectif de favoriser la contribution de l’assurance vie au financement de l’économie et des entreprises, dont les besoins sont estimés à 100 milliards d’euros par an d’ici à 2020, selon Paris Europlace.