Retour au site Crédit Agricole

Regards
partagés

Le magazine de la Banque Privée du Crédit Agricole

Redonner du lien social aux personnes en situation de handicap

04 déc
Epargne

il y a 1 semaine

Maïlys Cantzler, fondatrice du Groupement Solidaire “l’Insertion par le Cohabitat”, nous présente cette initiative unique en France.

Qu’est-ce que le Groupement Solidaire “l’Insertion par le cohabitat” ?

C’est un ensemble de sociétés et une association* qui partagent une mission commune : développer l’insertion sociale en créant un lieu de vie innovant et solidaire, au sein de la cité, associant logements adaptés et services à la personne.

De quelle manière ?

En développant l’habitat “inclusif”, c’est-à-dire des logements adaptés aux personnes en situation de handicap. Nous construisons ou réhabilitons un bâtiment comprenant des logements sociaux et, au rez-de-chaussée, un appartement en colocation pour six personnes aux handicaps divers. Elles mutualisent ainsi leurs heures d’auxiliaire de vie et bénéficient d’une aide à domicile collective permanente que les familles ne pourraient financer individuellement.

Qu’est-ce que cela procure aux communes qui vous accueillent ?

Que des avantages ! L’intégration d’un projet social que nous réalisons pour elle, la création de logements sociaux et d’emplois, le développement de la solidarité autour du handicap. En contrepartie, elles nous cèdent pour un prix très modéré un terrain à bâtir en centre-ville, ce qui facilite notre projet.

Comment Amundi vous accompagne ?

Par le biais de son Fonds professionnel spécialisé (FPS) Finance et Solidarité, Amundi a investi 6 millions d’euros dans Groupement Solidaire. Cela finance les apports en fonds propres de 12 projets.
Et avec la présence d’un acteur de référence au capital, il est plus facile de convaincre une banque de vous accorder un prêt.

Quelles sont les autres bénéfices de ce partenariat ?

Amundi nous a fait progresser sur le positionnement social de notre entreprise puisque la foncière CAP’Solidarité SAS, dont Amundi est actionnaire majoritaire via le FPS Finance et Solidarité, est reconnue entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire. C’est Amundi, par exemple, qui nous a conseillé de classer en logement social les colocations. De plus, elle attend de notre part un véritable impact social et non une performance financière. Cela nous permet de mener sereinement notre projet. Par ailleurs, de par sa connaissance des territoires et des acteurs locaux, le Crédit Agricole nous aide à entrer en relation avec les instances départementales.

Quels sont vos objectifs ?

Ouvert depuis 2014, le site de La Croix Valmer (Var) accueille 6 colocataires et 9 foyers dans les logements sociaux. Le 2ème site ouvrira dans quelques semaines à Saint-Augustin (Charente-Maritime) et en accueillera autant.
Nous prévoyons d’en ouvrir 30 autres d’ici 2022 et 100 d’ici 2027. Les colocataires pourront ainsi changer de site et nouer de nouveaux liens. Pour cela, il est utile de fédérer une communauté de personnes morales et physiques.

Maïlys Cantzler,
Fondatrice du Groupement Solidaire “l’Insertion par le Cohabitat”,