Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Comment utiliser les chèques services ?

28 avr
ARGENT

Avril 2010

Qu’ils soient préfinancés par l’entreprise ou non, les chèques services sont des titres de paiement qui permettent de régler un certain nombre de prestations : repas pris à l’extérieur, vacances, employés à domicile…

Pour se restaurer…

Le titre restaurant est proposé aux salariés qui ne disposent pas de restauration collective sur leur lieu de travail pour régler les repas pris à l’extérieur. Si l’employeur acquitte au moins 50 % de sa valeur, il est exonéré d’impôt et de cotisations sociales. Depuis le 1er mars 2010, l’utilisation des titres restaurant dans les supermarchés est limitée aux préparations alimentaires immédiatement consommables (plats cuisinés, sandwiches, salades préparées…). Ils sont également acceptés chez les marchands de fruits et légumes pour l’achat de produits frais.

Pour partir en vacances…

Le chèque-vacances est un titre de paiement accessible à tous les salariés du secteur privé et du secteur public, sans conditions de ressources. Il permet de régler des prestations (hébergement, restauration, transports, activités culturelles et de loisirs) en France et en Europe chez les prestataires agréés par l’Agence nationale des chèques-vacances (ANCV). Disponible en coupures de 10 et de 20 €, il est utilisable par le titulaire et ses ayants droit. Les salariés contribuent à un plan d’épargne spécifique au sein de l’entreprise, qui est abondé par l’employeur en fonction du niveau de rémunération du bénéficiaire.

Pour payer un employé à domicile…

Le chèque emploi service universel (CESU) existe sous deux formes différentes. Préfinancé, il est délivré par l’employeur public ou privé, le comité d’entreprise ou par un organisme de protection sociale. Déclaratif, il permet une embauche simplifiée (pas de déclaration préalable, ni de calcul de cotisations, ni de fiche de paie à établir) et ouvre droit à certains avantages fiscaux. Dans les deux cas, il permet de payer des salariés employés à domicile, de régler les organismes agréés qui effectuent toutes les obligations liées à l’emploi d’un salarié ou les frais de garde d’enfant (crèche, halte-garderie, assistante maternelle).

Pour en savoir plus :


Delphine Goater – Uni-éditions – mai 2010