Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Découvert : 4 conseils pour bien gérer

20 oct
Découvert : 4 conseils pour bien gérer
ARGENT

Octobre 2015

Soldes, fêtes de fin d’année, dépense plus importante que prévu, somme attendue non créditée : il arrive qu’un compte bancaire devienne débiteur. Selon l’expression populaire, il vire alors « au rouge » et vous êtes « à découvert ». Ponctuellement, surtout si c’est la première fois, votre banque peut accepter d’honorer les débits qui se présentent, mais cette situation n’est jamais acquise. Elle peut aussi vous avertir que ces paiements seront rejetés faute d’une régularisation rapide.

1- Vérifiez l’offre bancaire dont vous disposez

Vous bénéficiez peut être d’une autorisation de découvert. Celle-ci est encadrée par une limite de montant (500 € par exemple) et de temps (35 jours consécutifs par exemple). Elle est généralement assortie d’un taux d’intérêt inférieur au taux d’un découvert non autorisé. En outre, si vous avez choisi un ensemble de services groupés, elle est très souvent assortie d’une exonération d’agios. Dans tous les cas, il est très utile d’en vérifier les conditions.

2- Sollicitez un découvert autorisé adapté

Si cette autorisation est insuffisante ou si vous n’en avez pas sur votre compte, il est prudent d’envisager une autorisation de découvert d’un montant adapté à vos besoins et de savoir comment négocier un découvert avec son banquier. Celui-ci est en effet fonction de plusieurs paramètres, parmi lesquels vos rentrées d’argent (montants, périodicité…), votre capacité de remboursement et même votre capacité d’épargne. Inutile de voir trop grand : mieux vaut se cantonner à un découvert que vous saurez maîtriser plutôt que de tenter d’obtenir une importante autorisation de découvert.

3- Respectez les modalités négociées

Quelles que soient les modalités contractuelles de ce découvert, il existe une règle de base : votre compte doit régulièrement redevenir créditeur. En d’autres termes, il doit virer au vert par exemple une fois par mois… Si vous dépassez en montant ou en durée l’autorisation qui vous a été accordée, vous serez non seulement amené à payer des intérêts plus importants, car à un taux plus élevé, mais vous risquez surtout un incident de fonctionnement, avec les risques de rejet d’opérations et les frais que cela suppose.

4- Utilisez les fonctions de la banque à distance

Pour éviter d’en arriver là, il existe un moyen tout simple : surveiller régulièrement, c’est-à-dire tous les deux jours environ, les mouvements de son compte courant. Cet exercice est on ne peut plus facile aujourd’hui, via les applications pour téléphone mobile ou tablette ou encore les services Internet de sa banque. Par ailleurs, il est très simple de s’abonner à un service d’alerte qui vous envoie au choix un SMS ou un mail pour vous indiquer le solde de votre compte, ou encore pour vous signaler qu’une opération de débit est enregistrée.

Agence MIG/Uni-éditions - novembre 2015