Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Promotions voyages : quelles précautions prendre ?

27 juin
ARGENT

Juin 2011

Avec l’essor des agences de voyage en ligne, réserver un séjour, un billet d’avion, etc. est devenu plus facile. Les offres se multiplient, le transport aérien se démocratise et les tarifs sont de plus en plus attractifs. Mais, en agence comme sur Internet, il convient d’être très vigilant sur le contenu de ces propositions alléchantes.

Les coûts cachés des billets d’avions

On a assisté ces derniers mois à une avalanche d’offres de billet d’avion à « 0 € ». Qu’il s’agisse de discount, promotion ou de 0 ou 1 €, ces opérations marketing émanent souvent de compagnies « low cost » qui préfèrent remplir leur avion plutôt que de les faire voler à moitié vides. Attention cependant, il est rare que le billet coûte effectivement 0 € pour la simple raison que l’offre ne comprend en général pas les taxes d’aéroport, sauf dans des cas limités de ventes « flash », à saisir immédiatement.

D’une ville à l’autre, les offres varient mais représentent toujours une part importante du coût d’un billet. Ces compagnies qui pratiquent ces prix attractifs ont aussi la fâcheuse habitude de multiplier les taxes diverses et variées : coût de traitement par carte bancaire (jusqu’à 5 € sur certaines compagnies), supplément pour chaque bagage en soute et pour les bébés, collations payantes… au final, le billet peut revenir plus cher qu’avec une compagnie traditionnelle.

Enfin, si vous voyagez loin, il faut savoir que les avions des compagnies « low cost » sont généralement moins confortables (sièges plus serrés) et qu’il leur arrive d’utiliser des aéroports « exotiques » pour réduire le coût du billet. Or, ces aéroports sont généralement moins accessibles et peuvent considérablement augmenter la durée du voyage.

Les dessous des séjours à prix cassé

La vigilance doit également s’appliquer aux offres de séjour trop attractives pour être vraies. Destination séduisante, photo de rêve… mais que cache l’annonce ? Commencez par vérifier que le prix indiqué correspond à la bonne période. Il n’est pas rare en effet que les tarifs varient d’une saison à l’autre, les agences affichant bien entendu le prix le plus attractif, hors période de vacances scolaires par exemple. Lisez bien le descriptif, et notamment la partie restauration, animations, loisirs et excursions.

Il n’y a pas de recette miracle : pour pratiquer des tarifs compétitifs, les agences rognent sur ces postes. Mis bout à bout, les frais engendrés par l’alimentation et les activités, surtout si vous avez des enfants qu’il faut occuper, peuvent alourdir considérablement votre budget s’ils ne sont pas compris dans l’offre. Avant de réserver, estimez le coût de ces dépenses et comparez les offres qui les incluent à celles qui ne les incluent pas. Vous risquez d’être surpris…

Enfin, contrôlez aussi la situation géographique. Si votre hôtel est loin de tout, vous devrez non seulement louer un moyen de déplacement mais aussi effectuer régulièrement des trajets fastidieux pour vous rendre sur la plage, faire les courses ou même visiter la moindre des curiosités locales.

TRANSCRIPTIONS DES INTERVIEWS AUDIO

3 Questions à Annie Lichner journaliste qui a testé les vols à 1 euro.

Que penser de ces promotions sur les vols à 0 euro ou 1 euro seulement ?

C’est une excellente approche à condition de bien connaître les détails et les formalités sur les compagnies aériennes.

Dans la pratique, comment cela se traduit’ il ?

Et bien en fait, j’ai effectué plusieurs vols avec ma famille, deux adultes, deux enfants.
J’ai effectué un Paris-Barcelone, un Paris-Dublin dans ces conditions.
Les vols sont réellement à 1 euro, il s’agit souvent de promotions, de ventes flash pendant un temps donné.
Les taxes d’aéroport sont alors comprises, vous n’avez rien d’autre à payer.
Cependant, il faut faire attention à 3 choses :
- La première, c’est d’imprimer votre billet de chez soi car en cas d’oubli, vous payez l’impression au minimum 50 euros par billet

- Ne pas avoir de bagage enregistré

- et ne pas modifier les dates et les heures des vols

Quelles sont les précautions à prendre ?

Personnellement, je ne voyage qu’avec des compagnies que je connais bien pour leur sérieux.
De plus, pour bénéficier de ces tarifs, les compagnies aériennes sont souvent dans des aéroports excentrées.
Il faut donc, de ce point de vue, ajouter le prix de la voiture ou de l’autobus. Mais ceci étant, même en prenant en compte cet extra, en voyageant avec ma famille sur 4 personnes, le budget n’a jamais dépassé les 100 euros pour voyager en Europe.

Olivier Perrot, vous êtes le fondateur de Gloo voyage, un site et un magazine de bons plans pour voyager à moindre coût.

Le voyage low cost est-il toujours tendance ?

Ecoutez, pour moi, le principe ce n’est pas vraiment le voyage low cost mais c’est surtout d’arriver à payer moins cher ce que d’autres payent cher.
Nous, le principe, c’est plutôt de vous faire obtenir pour 200 euros un voyage qui était vendu 600 euros la veille.

Comment sélectionnez-vous les offres ?

On a un matériel technique pour le faire. On regarde l’évolution du prix au jour le jour, c’est -à-dire que, sur notre comparateur, vous pouvez voir le prix auquel vous auriez payé un voyage si vous l’aviez acheté il y a trois mois, donc, c’est beaucoup sur la dernière minute en fait.
Cet hiver, je suis allé passer une semaine au ski pour un euro, j’ai payé un euro. Il n’y a pas vraiment de frais cachés, alors, bien sûr, sur les compagnies low cost, vous avez les frais de bagage en plus, vous allez payer cher pour vos bagages en soute mais ce n’est pas un piège.

Les compagnies aériennes low cost sont-elles aussi vigilantes sur la sécurité que les autres compagnies ?

Et bien, bien au contraire, les compagnies low cost ont des avions récents, cela leur permet de réduire les frais d’entretien, les frais de consommation de carburant parce que les avions récents consomment moins. Sinon les compagnies low cost sont soumises exactement à la même réglementation en matière de sécurité que toutes les autres compagnies.

Quelles sont vos astuces pour voyager moins cher et quels sont les pièges à éviter ?

Et bien, surtout, il faut être réactif, c’est-à-dire qu’il faut arriver à saisir l’offre au bon moment. Alors en qui concerne les billets d’avion, le meilleur moment, c’est quasiment toujours la première minute, c’est -à-dire que l’on va réserver très, très longtemps à l’avance. Vous serez dans le quota des places les moins chères. Par contre, sur les saisies des offres promotionnelles il faut être réactif, c’est le principe du low cost : c’est connaître le moment exact où il faut acheter, quand acheter ses billets d’avion, quand acheter son séjour, et après les offres promotionnelles il faut savoir quand ça se passe, où ça se passe.


Marie Varandat – Uni-éditions – juillet 2011