Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Quel coût pour des obsèques ?

02 nov
ARGENT

Novembre 2011

Selon l’Afif (Association française d’information funéraire), le coût des frais d’obsèques a augmenté en moyenne de 35% sur les dix dernières années. Avant de s’engager, il est donc important de faire jouer la concurrence en s’appuyant sur les modèles de devis standardisés depuis le 1er janvier 2011.

Selon la loi, et sauf dérogation préfectorale, une inhumation ou une crémation doit être accomplie dans les 6 jours ouvrables après un décès. Si le décès a eu lieu dans un centre de santé, la famille a 10 jours pour réclamer le corps. Le corps du défunt peut être conservé au domicile, dans une chambre mortuaire (établissement médical ou un hospice), un reposoir (maisons de retraite ou Ehpad) ou une chambre funéraire (structure commerciale d’hébergement gérée par une société de pompes funèbres). Si la mort a eu lieu dans l’établissement médical ou l’hospice, les trois premiers jours suivant le décès en chambre mortuaire sont normalement gratuits. La chambre funéraire est en revanche payante dès le premier jour. De plus, les sociétés facturent chaque journée supplémentaire non prévue dans le forfait jusqu’à sept fois plus cher.
Enfin, sauf exceptions liées à un contexte juridique particulier, le transport du corps reste toujours à la charge de la famille, même s’il peut dans un premier temps être pris en charge par le centre de santé ou la maison de retraite.
Sélection de l’entreprise de pompes funèbres
Les frais d’obsèques représentent un budget non négligeable, surtout depuis la libéralisation du marché du secteur funéraire en 1998. En moyenne, selon la Confédération des professionnels du funéraire et de la marbrerie (CPFM), il faut compter 4 000 € pour une inhumation et 3 500 € pour une crémation. Ces montants peuvent varier du simple au double selon les entreprises et les départements. En la matière, la famille a une entière liberté, y compris au niveau du choix du département, de la ville ou de la commune. Il existe deux principales catégories de prestataires : municipaux ou privés. Le tarif des premiers est fixé par la commune, tandis que celui des entreprises privées est libre.
Mais le coût varie surtout en fonction de la qualité des prestations demandées : nature des soins de conservation du corps, qualité du cercueil, nombre de véhicules du convoi funéraire, classe d’enterrement et autres prestations annexes (garnitures et décoration du cercueil, tentures de deuil…). Enfin, prévoyez également dans le budget des frais annexes liés à l’éventuelle cérémonie religieuse, aux faire-part, achat de concession en cimetière, etc.
Dans tous les cas de figure, prenez le temps de comparer et n’hésitez pas à vous faire accompagner par une personne moins impliquée que vous affectivement lors de vos démarches.
Plus d’info :
Association française d’information funéraire : www.afif.asso.fr/francais/Default.htm
Confédération des professionnels du funéraire et de la marbrerie : www.cpfm.fr/


© Marie Varandat – Uni-éditions – novembre 2011