Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

(Re)découvrez votre carte bancaire !

29 avr
(Re)découvrez votre carte bancaire !
ARGENT

29 avril

On l’oublie souvent, mais les cartes bancaires d’aujourd’hui sont un peu des cartes à tout faire… Comme les smartphones, elles sont multifonctions : elles ne servent donc pas uniquement à payer ou à retirer de l’argent dans un distributeur, mais offrent toute une panoplie de services et de garanties (1) qui vous économisent la souscription d’assurances de circonstances. D’où l’intérêt de les connaître.

Une assistance tout-terrain

C’est un des points forts de toutes les cartes dès lors que vous séjournez en France ou moins de 90 jours à l’étranger : vous pouvez compter sur leurs prestations d’assistance médicale en cas de petit comme de gros pépin (maladie, accident).

Mise en contact avec des médecins locaux, envoi d’un chauffeur de remplacement, prise en charge à hauteur de certains montants des frais d’hospitalisation, rapatriement sanitaire si nécessaire… les montants pris en charge varient selon le type de carte, mais elles ont toutes un point commun : vous bénéficiez de ces prestations sans avoir à déclarer que vous partez en voyage et sans avoir nécessairement payé vos frais de séjour avec.

Une sécurité vis-à-vis des tiers

C’est une protection à laquelle on ne pense pas et qui pourtant est très importante : la garantie de responsabilité civile lors d’un déplacement à l’étranger. Avec cette garantie, vous êtes épaulé financièrement pour toutes sortes de dommages matériels ou corporels involontairement causés à des tiers. Elle est incluse dans toutes les cartes premium ou Banque Privée.

Des indemnisations voyage

Selon la carte détenue, cette assurance voyage prend différentes formes. La plus courante, glissée dans toutes les cartes, prévoit le versement d’un capital décès ou invalidité en cas d’accident de voyage, en France ou à l’étranger, dans un transport public. Avec les cartes premium ou Banque Privée, il existe en plus des assurances annulation ou modification de voyage.

Une protection transports et bagages

Retards d’avion, bagages qui disparaissent, qui n’arrivent pas ou qui ont été aiguillés dans la mauvaise direction… Les cartes premium ou Banque Privée « assurent » puisqu’elles vous remboursent (sur justificatifs) les dépenses de première nécessité (hôtel, vêtements, etc.) en dehors de toute indemnisation éventuelle des compagnies aériennes ou ferroviaires. Ce type de garantie n’existe pas avec les cartes classiques.

Une location de véhicule tranquille

Les personnes qui louent fréquemment des véhicules le savent bien : avec une carte premium ou Banque Privée, elles peuvent se passer tout au long de l’année des coûteux rachats de franchise (en cas de vol ou de dommages) imposés par les loueurs. Ce type de garantie n’existe pas avec les cartes classiques.

Des garanties post-achat

Apparues récemment, ces garanties font office d’extension de garantie pour les appareils acquis neufs. Sous certaines conditions (paiement avec la carte bancaire en question notamment…), elles offrent aussi une indemnisation en cas de vol les 60 premiers jours suivant l’achat. Dans un cas comme dans l’autre, elles sont disponibles avec certaines cartes seulement.

Une sécurité à la montagne

Les frais de recherche et de secours en montagne sont particulièrement chers : ce n’est pas donc pas un hasard si les grandes stations de ski incitent vivement les vacanciers à souscrire une assurance neige.

En réglant votre séjour avec votre carte bancaire, cette garantie temporaire fait doublon. De plus avec une carte premium ou Banque Privée, les cours et forfaits de ski non utilisés suite à un accident sont remboursés.

(1) Pour les assurances, il faut avoir préalablement réglé les prestations avec sa carte. La plupart du temps, le conjoint et les enfants célibataires de moins de 25 ans sont également couverts, qu’ils voyagent ou non avec le titulaire de la carte. À l’étranger, les prestations sont acquises pour tout séjour de moins de 90 jours.

Uni-éditions - mai 2016