Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Réduire son budget alimentaire : les bons plans

23 déc
ARGENT

Décembre 2011

Si le logement reste le premier poste de dépense des ménages, l’alimentation arrive en troisième position, voire en seconde, avant ou après les transports – selon une publication de l’Insee*. D’après l’association Consommation Logement Cadre de vie, la part de l’alimentation avoisine 30 % du budget familial des foyers les plus modestes. En période de crise, entre baisse du pouvoir d’achat et hausse des matières premières, cette part risque encore d’augmenter. Nos conseils pour maîtriser votre budget alimentation.

Préparez une liste

C’est le meilleur moyen pour acheter ce dont on a réellement besoin et éviter ainsi de céder aux charmes des agencements des supermarchés, où tout est conçu pour vous faire succomber à des achats superflus.

Prenez le temps

Ne vous laissez pas embobiner par les têtes de gondole ou les produits vendus par lot de 2 ou 3, les deux n’étant pas synonymes de promotion : au contraire ! Prenez le temps de comparer les prix en vous référant, si possible, au prix du kilo ou au litre, le seul moyen de réellement faire la part des choses.

Jouer l’alternance

Les vies modernes laissent peu de temps pour faire les courses. Pourtant, si vous prenez le temps de panacher en achetant certains de vos produits en supermarché, d’autres au marché ou chez un discounter, vous serez étonnés des économies réalisées.

Profiter des discounters… avec discernement

Avec la crise, les discounters se sont multipliés. Il s’agit de magasins qui proposent une seconde vie à des produits qui ne se sont pas écoulés dans le circuit traditionnel (à cause d’un nouvel emballage, d’un défaut d’étiquetage…) ou, tout simplement, pour écouler des stocks trop importants. Les prix sont généralement très intéressants. Cependant, attention aux dates limites de consommation, surtout si vous achetez de l’alimentaire.

N’hésitez pas sur les « hard discount »

En hausse, la qualité des produits des magasins hard discount est de moins en moins remise en cause. Si vous n’êtes pas un adepte de la marque à tout prix, vous pouvez faire des économies conséquentes dues aux tarifs pratiqués par ces magasins mais surtout à leur concept « 1 besoin = 1 produit ». Vous êtes donc moins tentés de vous écarter de votre liste.

Profitez des « paniers »

Lancé en avril dernier, suite à l’accord entre les enseignes de la grande distribution et l’Etat, le concept de « paniers des essentiels » peut également contribuer à une réduction du budget alimentaire. Conçus pour limiter l’impact de la hausse des prix des matières premières sur le pouvoir d’achat des consommateurs, ces paniers proposent dix produits minimum, dont un fruit, un légume, une viande, un poisson, un fromage ou un produit laitier et une boisson. Le tout à un prix avantageux.

* « Cinquante ans de consommation en France », Insee, édition 2009.

Plus d’info

www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?codesage=CONSO09
www.gouvernement.fr/gouvernement/un-panier-des-essentiels-pour-proposer-des-aliments-de-qualite-a-des-prix-interessants


© Marie Varandat – Uni-éditions – décembre 2011