Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Travailler à la retraite

29 sep
ARGENT

Septembre 2009

La loi du 17 décembre 2008, applicable depuis le 1er janvier 2009, rend plus facile le cumul emploi et retraite. Pourtant, la possibilité de travailler pendant sa retraite reste strictement encadrée.

De nouvelles règles pour le cumul emploi-retraite

Une fois qu’il a liquidé toutes ses pensions de retraites auprès de l’ensemble de caisses auxquelles il a cotisées, le retraité peut cumuler sa retraite avec un revenu d’activité à partir de 65 ans, et à partir de 60 ans s’il justifie d’un nombre suffisant de trimestres cotisés pour obtenir une retraite pleine. Ces nouvelles règles s’appliquent à tous les retraités avant et après le 1er janvier 2009, sans limite de montant.

Des restrictions toujours valables

Si, en revanche, les conditions d’âge ou de durée de cotisation ne sont pas respectées, les restrictions qui existaient avant la loi de 2008 sont toujours valables. Ainsi, pour les pensions liquidées à compter du 1er janvier 2004, les assurés continuent à percevoir leur retraite à condition que le total de leurs revenus et de leurs retraites de base et complémentaires n’excède pas la moyenne mensuelle de leurs trois derniers salaires (ou 1,6 fois le Smic si ce montant est plus favorable). Dans ce cas, l’assuré ne peut reprendre une activité auprès de son dernier employeur qu’après un délai de 6 mois à compter de la date d’effet de la retraite.

De nombreuses dérogations

Ces règles connaissaient déjà de nombreuses dérogations. Certaines professions pouvaient, en effet, déjà poursuivre leur activité tout en liquidant leur retraite. Il s’agit notamment des professions artistiques (auteurs, musiciens, comédiens…), des mannequins, des activités à caractère artistique, littéraire ou scientifique qui étaient déjà exercées accessoirement avant la liquidation de la pension de retraite. Il était déjà possible d’exercer une activité de consultant, de participer à un jury de concours, de faire du tutorat dans son ancienne entreprise ou même d’exercer dans un établissement de santé. Sans oublier la possibilité de gérer des chambres d’hôtes, désormais facilitée par le statut d’auto-entrepreneur.

Plus d’infos sur : www.travail-solidarite.gouv.fr