Retour au site Crédit Agricole
Blog / EPARGNE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

L’assurance vie, pour préparer l’avenir de ses proches

24 mai
L'assurance vie, pour préparer l'avenir de ses proches
EPARGNE

Mai 2013

Constitution d’un capital ou préparation à la retraite, « le placement préféré des Français » est plébiscité pour sa souplesse. On sait moins que l’assurance-vie est aussi une alternative à étudier de très près, à côté du traditionnel livret d’épargne, pour transmettre son patrimoine à ses descendants ou les aider à préparer leur avenir en bénéficiant d’une fiscalité favorable.

Don manuel et assurance-vie

Vous avez aujourd’hui du capital disponible et vous souhaitez que vos proches en profitent plus tard ? Dans ce cas, alliez donation en numéraire et souscription de contrats d’assurance-vie. Vous tirerez parti des avantages fiscaux existant aujourd’hui pour préparer des lendemains plus faciles à vos enfants et petits-enfants. Les possibilités offertes par la loi sont significatives. Les dons d’argent sont exonérés dans la limite de 31 865 € lorsqu’ils sont faits au profit des enfant(s), petit(s)-enfant(s), arrière-petits-enfants ou, pour les personnes sans descendance, à des neveu(x) ou nièce(s). Trois conditions doivent cependant être réunies : le donateur doit être âgé de moins de 80 ans, le bénéficiaire doit avoir 18 ans révolus ou être émancipé et le don doit être déclaré et enregistré par le bénéficiaire au service des impôts dans le délai d’un mois. Cette exonération est renouvelable tous les 15 ans. Elle est cumulable avec l’abattement applicable au titre des donations (100 000 € pour un enfant, 31 865 € pour un petit-enfant, 7 967 € pour un neveu ou nièce…).

Une donation « sous contrôle » grâce au contrat intergénérationnel

Avec l’assurance-vie, le don que vous faites à l’un de vos descendants peut être versé sur un contrat dit « intergénérationnel ». Les versements lui sont acquis, mais rendus disponibles plus tard : à sa majorité, pour financer un permis de conduire ou des études ; à son 25e anniversaire, pour un premier emménagement, voire un premier achat immobilier… Le contrat intergénérationnel est un contrat d’assurance-vie classique, auquel s’ajoute un package intergénérationnel comportant un pacte adjoint pour, par exemple, restreindre l’usage de l’argent donné ou en fixer la date de déblocage.
Si vous n’avez pas de capital disponible, l’assurance-vie intergénérationnelle constitue là encore une possibilité. En ouvrant dès aujourd’hui un contrat sur lequel vous effectuerez de petits versements – qui, cette fois, n’auront pas forcément à être déclarés au fisc –, vous pourrez aider vos petits-enfants à se constituer un capital pour commencer leur vie d’adulte. L’assurance-vie vous permet aussi d’organiser votre succession en limitant les droits de mutation. Pour les versements réalisés avant 70 ans, les capitaux versés sont exonérés dans la limite de 152 500 € par bénéficiaire.
Dans tous ces cas, l’assurance-vie garde ses traditionnels attraits. Notamment sa gestion financière modulable et ses rendements attractifs.

En savoir plus :

- http://www.credit-agricole.fr/particulier/le-magazine/epargne/l-assurance-vie-pour-preparer-l-avenir-de-ses-proches.html#sthash.ZXL3euTZ.dpuf


© Uni éditions – MIG – Mai 2013