Retour au site Crédit Agricole
Blog / EPARGNE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Livret d’épargne populaire : y avez-vous droit ?

22 avr
Livret d'épargne populaire : y avez-vous droit ?
EPARGNE

Avril 2014

Bonne nouvelle pour les épargnants : les conditions pour détenir un livret d’épargne populaire en 2014 (LEP) sont plus souples qu’auparavant. C’est l’occasion de vérifier si vous y avez droit.

Un rendement très intéressant

La rémunération du livret d’épargne populaire a l’avantage d’être plus élevée que celle des autres livrets réglementés. Le taux d’intérêt du LEP est ainsi de 1,75% par an net d’impôt et de prélèvements sociaux depuis le 1er août 2013, au lieu de 1,25% net d’impôt pour le livret A. Cet avantage s’explique par le fait qu’il est réservé aux personnes dont les revenus ne dépassent pas certains plafonds.

Des règles d’accès plus souples

Depuis le 1er janvier 2014, les conditions pour détenir un LEP ont changé et se sont assouplies. Auparavant, il fallait ne pas dépasser un certain seuil d’imposition sur le revenu : 769 € d’impôts pour 2011. Aujourd’hui, il faut examiner son « revenu fiscal de référence » pour 2012 (inscrit sur l’avis d’imposition reçu en 2013). Si ce revenu fiscal ne dépasse pas 19 140 € pour une part, 24 250 € pour 1,5 part ou encore 29 361€ pour 2 parts fiscales par exemple, il est alors possible de bénéficier d’un LEP, et ceci quel que soit le montant de l’impôt à payer.

Une ouverture simple et rapide

Pour détenir un LEP, il faut être contribuable. Le conjoint d’un contribuable éligible peut également en bénéficier, sur présentation d’un justificatif, mais pas les enfants dès lors qu’ils sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Pour ouvrir un LEP, il suffit de se rendre à sa banque avec son avis d’imposition (ou de non-imposition) de 2013 et d’effectuer un premier versement de 30 € minimum.

Une épargne qui fructifie à bon compte

Le plafond du livret d’épargne populaire est fixé à 7 700 € (ce plafond peut être dépassé par le cumul des intérêts). Comme pour les autres livrets, les intérêts sont calculés selon la règle dite « des quinzaines » : pour en optimiser le calcul, les sommes doivent être placées avant le 1er du mois ou avant le 16 et rester investies au moins une quinzaine entière. Mieux : dès l’ouverture du LEP, il peut être opportun d’y transférer, à hauteur de 7 700 € maximum, tout ou partie de son épargne logée sur un livret A ou sur un LDD.

Une validation annuelle

Pour conserver un livret d’épargne populaire, il faut produire chaque année son avis d’imposition ou de non-imposition de l’année précédente à la banque, à charge pour elle de valider que le plafond de revenus correspondant à la situation fiscale de chaque titulaire n’est pas dépassé. Toutefois, les contribuables qui détenaient déjà un LEP au 1er janvier 2014 peuvent le conserver jusqu’au 31 décembre 2017, même s’ils ne remplissent plus les conditions requises.

En savoir plus
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2367.xhtml
Livret d’Epargne Populaire (LEP)

© MIG/Uni-éditions – Roselyne Legris – mai 2014