Retour au site Crédit Agricole
Blog / EPARGNE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Qu’est-ce que l’épargne de précaution ?

07 fév
EPARGNE

Février 2013

Comme son nom l’indique, l’épargne de précaution est une réserve d’argent placée en vue de pouvoir plus facilement faire face aux dépenses imprévues.

Pourquoi investir dans l’épargne de précaution ?

Accident de voiture, réparations diverses, chaudière à changer, frais de dentiste, achat coup de cœur… faire face à une dépense imprévue sans toucher à l’épargne placée à long terme, sans mettre en danger l’avenir financier du foyer et en évitant de contracter un crédit à la consommation suppose un « matelas de sécurité ». Pour cela, il existe différents produits bancaires qui présentent l’avantage de rapporter des intérêts.

Où placer son argent ?

Dans cette perspective, la performance du produit est moins importante que la sécurité du placement et la disponibilité des fonds. En effet, par définition, l’imprévu ne se programme pas. L’épargnant doit donc pouvoir retirer son argent à tout moment et ce, sans pénalité. En conséquence, les livrets d’épargne réglementés constituent a priori la meilleure solution. Également proposés par les banques, les comptes sur livrets sont une alternative intéressante en raison des taux promotionnels périodiques appliqués. Avant de vous engager, vérifiez toutefois la fiscalité de ces produits.

Combien épargner ?

Le montant d’une épargne de précaution diffère d’un foyer à l’autre. Il est intrinsèquement lié aux revenus de chacun. On conseille généralement de mettre de côté environ trois mois de salaire, soit une réserve plutôt confortable. Au-delà, il vaut mieux mettre vos économes sur des produits de placement à long ou moyen terme offrant de meilleurs rendements.

Comment épargner ?

À moins de disposer d’une rentrée d’argent importante, le moyen le plus simple est bien entendu de verser tous les mois une partie de ses revenus sur le compte d’épargne en vue de constituer progressivement cette réserve. L’opération peut d’ailleurs être automatisée en procédant par virement mensuel programmé. Enfin, dernier détail important, même si la tentation est parfois forte, il est préférable d’éviter de piocher dans cette réserve pour des dépenses qui ne sont pas indispensables.


© Uni-éditions/MIG – janvier 2013