Retour au site Crédit Agricole
Blog / LOGEMENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Comment convertir des bureaux en logement ?

24 fév
LOGEMENT

Février 2012

En théorie, le prix du mètre carré d’un espace commercial ou de bureaux est nettement moins élevé que celui d’un local destiné à l’habitation. Alors pourquoi ne pas investir dans ces surfaces professionnelles pour les transformer en habitation et acquérir ainsi un logement à bas coût ?

Démarches administratives

Si vous repérez des bureaux ou un local commercial, avant tout, renseignez-vous auprès du service de l’urbanisme de la ville. En théorie, depuis la simplification de la législation en 2005, il n’est plus nécessaire d’effectuer une demande d’autorisation pour modifier la destination d’un local. En pratique, les politiques de développement de l’activité commerciale en centre-ville ou dans un arrondissement rendent parfois cette demande obligatoire… et elle peut être refusée ! Il donc important de connaitre les règles fixées par le plan d’urbanisme avant de s’engager.

En parallèle, vous devez obtenir l’accord de la copropriété. Cet accord porte sur les travaux et non sur la transformation. Vous pouvez effectuer la démarche à l’occasion d’une assemblée générale des copropriétaires en présentant une demande argumentée, des plans précis et le détail des travaux envisagés. En pratique, il est préférable de faire faire cette démarche par le vendeur : si l’autorisation est refusée, vous pourrez toujours faire marche arrière et ne pas investir dans le local.
Enfin, selon la nature des travaux, vous serez peut-être aussi amené à déposer un permis de construire auprès de la mairie.

Bien estimer son budget avant de s’engager

A priori alléchante, la perspective d’obtenir un logement à bas prix en investissant dans des bureaux reste toutefois à prouver. Tout d’abord, les prix varient d’une ville à l’autre et sont dictés par la loi de l’offre et de la demande : plus le nombre de bureaux vides est important, plus le prix du mètre carré sera peu élevé et inversement. Par ailleurs, de nombreux experts rappellent aux éventuels acheteurs que les surfaces ont été conçues pour être des bureaux : il arrive que les transformer en appartements soit complément impossible ou représente un coût prohibitif. C’est pourquoi il est important de bien estimer son projet avant de se lancer en vérifiant notamment que les raccordements (eau, électricité, tout à l’égout, etc.) sont possibles et que le coût de la transformation n’est pas trop important.
Au-delà du principe d’économies, cette possibilité de transformation peut aussi simplement être l’occasion de s’offrir un coup de cœur pour exploiter des lieux exceptionnels tels que d’anciens ateliers. Si les mêmes principes de précaution s’appliquent, la question ne se pose plus souvent alors en termes de rentabilité à court terme.

Bon à savoir

Le changement de nature ou de destination n’est accordé qu’à titre personnel au propriétaire. Une habitation transformée en local professionnel redevient une habitation à la vente et inversement.


© Marie Varandat – Uni-éditions – Mars 2012