Retour au site Crédit Agricole
Blog / LOGEMENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Comment faire estimer son bien immobilier ?

08 oct
LOGEMENT

Octobre 2012

Avant de vendre, il est souvent nécessaire d’estimer la valeur de son bien immobilier. Procéder seul est possible mais la prudence conseille de faire appel à un spécialiste.

Se renseigner

Il est assez simple de se faire une première idée de la valeur d’un bien en consultant les nombreuses statistiques publiées dans les journaux ou sur des sites spécialisés. Les chiffres avancés sont souvent issus des acteurs du marché : notaires et agents immobiliers. Parmi les nombreuses sources, il existe également la publication trimestrielle de la Chambre des notaires de Paris qui permet de disposer de l’évolution des prix par arrondissement, ainsi que de ceux de la banlieue. En province, les notaires proposent le site www.immoprix.com où l’on peut trouver les chiffres moyens par villes et par quartiers. Enfin, la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim) propose également des informations.
Estimer en quelques clics
Comme beaucoup d’internautes, vous pouvez également utiliser les nombreux simulateurs disponibles sur Internet. Toutefois, la plupart des outils se contentent de vous demander le nombre de mètres carrés et la localisation du bien sans vraiment tenir compte des éléments de confort ou de certaines spécificités qui donnent de la valeur à un bien, tel que la présence de poutres, la disposition en loft, etc. Pour affiner votre estimation, vous devrez sans doute faire appel à un professionnel.

Choisir un expert

Les agents immobiliers peuvent donner un avis gratuitement sur la valeur de votre bien dès lors qu’ils pensent pouvoir récupérer la vente. Vous devez toutefois rester vigilants car certains peuvent être tentés de gonfler l’estimation pour vous inciter à les préférer à leurs concurrents ou, inversement, le sous-estimer parce qu’ils sont aussi marchands de biens et qu’ils envisagent de se porter acquéreur. Il est donc indispensable de prendre plusieurs avis ou de faire directement appel un expert. Mais, là encore, il faut rester prudent : très peu réglementé, ce secteur d’activité connaît son lot de pseudo experts qui réalisent des estimations gratuitement ou à prix discount. Comme pour les agents immobiliers, ces estimations peuvent cacher des intentions qui ne sont pas toujours à votre avantage. Avant de vous engager, renseignez-vous et faites établir un devis pour la prestation, les prix variant entre 150 € et 3 000 € selon l’expert et la nature de son intervention.

Obtenir une estimation juridiquement inattaquable

Enfin, dans certaines situations, telles qu’un divorce ou une donation, vous devrez faire appel à des experts agréés auprès de tribunaux. Leurs estimations ne sont pas contestées et leur fiabilité est garantie. En moyenne, leur intervention coûte entre 200 et 700 € selon l’expertise.

Plus d’info
www.fnaim.fr

Voir aussi sur Crédit Agricole e-immobilier :


© Uni-éditions – Marie Varandat- septembre 2012