Retour au site Crédit Agricole
Blog / LOGEMENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Comment prévenir les incendies ?

27 aoû
LOGEMENT

Août 2010

Les détecteurs de fumée seront obligatoires à partir de 2015. L’occasion de faire le point sur la prévention des incendies.

Réduire les incendies domestiques

La proposition de loi rendant obligatoire les détecteurs de fumée dans les logements d’habitation en 2015 a été adoptée définitivement le 25 février 2010, à l’issue d’un long processus législatif qui a débuté en 2005. Obligatoire à partir de 2015, cette mesure stipule que tout occupant d’un logement – propriétaire ou locataire – est tenu d‘installer au moins un détecteur de fumée agréé et d’en assurer l’entretien. Elle constitue une avancée essentielle dans la lutte contre les incendies de logements particuliers. Le rapporteur de ce projet de loi a estimé que chaque année, le nombre de victimes d’incendies est proche de 800 personnes et que, dans 90 % des cas, il s’agit d’incendies domestiques. En Grande-Bretagne et au Canada, l’obligation de s’équiper de détecteurs de fumée a réduit le nombre de morts de près de la moitié.

Alerter dès les premières fumées

Les détecteurs de fumée ont pour objet de déclencher une alarme dès le départ du feu, c’est-à-dire dès l’émission des premières fumées, avant l’apparition des flammes. Plus que les flammes, ce sont les fumées qui provoquent les accidents mortels. Pour ne pas risquer de se laisser surprendre, leur détection constitue donc un facteur essentiel de sécurité et de prévention. En France, seuls les détecteurs optiques (et non les modèles ioniques, radioactifs) sont autorisés. A l’intérieur des détecteurs se trouve une microcellule ; dès que la fumée entre en contact avec elle, une alarme se déclenche. C’est donc dès le moment où le feu couve, avant qu’il ne démarre vraiment, que le détecteur joue son rôle.
Si, idéalement, il conviendrait d’installer un détecteur dans chaque pièce, il est recommandé de privilégier les pièces de repos (chambres) et de passage (couloirs).

Choisir un modèle adapté

Il existe plusieurs modèles simples de détecteurs, fonctionnant à pile lithium, faciles à fixer et à entretenir. Leur durée de vie est d’environ dix ans. Certains modèles sont alimentés par le secteur. D’autres sont interconnectables pour être reliés entre eux, afin que l’alarme soit entendue dans toute la maison. D’autres modèles proposent en plus un système d’éclairage de secours. A côté de ces détecteurs simples, les fabricants proposent des systèmes d’alarme plus sophistiqués, notamment des centrales, avec des détecteurs reliés à un transmetteur téléphonique.

Pour en savoir plus :

Voir aussi sur Crédit Agricole e-immobilier :


© Uni-éditions – Véronique Calon – Août 2010