Retour au site Crédit Agricole
Blog / SANTE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Bien utiliser les sites Internet santé

05 mar
SANTE

Mars 2010

Des centaines de milliers de personnes recherchent chaque jour des informations médicales sur Internet. Mais ces données sont-elles toujours fiables ? Quelques conseils pour naviguer en toute sécurité.

De plus en plus d’internautes se rendent régulièrement sur le Web à la recherche d’informations sur la santé. Certains veulent connaître les symptômes d’une maladie ; d’autres souhaitent savoir comment soigner une blessure... Mais attention ! Les informations recueillies ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation médicale.

Les pièges de l’autodiagnostic

Il est plus raisonnable en effet de se rendre sur ces sites après une visite médicale, dans le but de compléter la consultation. Évitez l’autodiagnostic, qui vous conduira souvent vers une fausse piste et vous effrayera inutilement. Les forums de discussion peuvent aussi être utiles aux malades, à condition qu’ils soient pilotés par un médecin qui joue les modérateurs : un bon moyen de partager avec d’autres internautes vos expériences respectives. Mais pour que les recherches d’informations et les échanges sur Internet soient réellement fructueux, encore faut-il que les sites soient fiables. Et ils ne le sont pas tous, loin s’en faut.

Un label de crédibilité

La fondation Health On the Net (HON : accessible en français sur le site www.hon.ch), organisation non gouvernementale accréditée par les Nations unies, a créé un label pour améliorer la qualité de l’information des sites santé : le "HON code", véritable code de bonnes pratiques pour une information médicale crédible destinée au grand public. La Haute Autorité de santé, qui, entre autres missions (dont la certification des établissements de santé), est chargée de l’amélioration de la qualité de l’information médicale en France, s’appuie sur les critères du HON code pour certifier les sites français de santé qui en font la demande.

Des questions à se poser

Cela dit, les sites qui ne sont pas certifiés ne sont pas forcément de mauvaise qualité. D’ailleurs, pour le moment, peu de sites français arborent ce label. Mais vous pouvez faire votre propre évaluation en faisant preuve de vigilance : multipliez les sources, comparez les informations. Commencez par choisir un site Internet dans lequel figure une personne, une institution, une organisation vous inspirant confiance. Et posez-vous au moins trois questions : qui a écrit le contenu du site ? Quelles sont ses compétences ? Quelles sont ses motivations ? Évitez les sites qui se considèrent comme seuls détenteurs de la vérité. Ne vous laissez pas impressionner par des liens qui renvoient vers des sites reconnus, ce n’est pas un gage de qualité. Évitez tout médecin qui vous propose un diagnostic ou un traitement sans vous examiner et sans connaître votre dossier médical. N’achetez aucun médicament sur Internet et ne prenez aucune décision importante concernant votre santé sans avoir pris l’avis de votre médecin.


© Suzanne Kestenberg - Uni Editions - Mars 2010