Retour au site Crédit Agricole
Blog / VEHICULE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Conduire en toute sécurité après 70 ans

20 jan
Conduire en toute sécurité après 70 ans
VEHICULE

Janvier 2015

À l’inverse de certains pays européens, le permis de conduire français est valable à vie et il n’est pas obligatoire de vérifier son aptitude à conduire au-delà d’un certain âge. Depuis quelques années pourtant, la question de l’âge au volant fait débat. Il est vrai que pour continuer à conduire en toute sécurité pour soi et pour les autres, quelques bons réflexes sont nécessaires.

Une évaluation personnelle de ses capacités

Prendre le volant en toute sécurité, c’est apprendre à mesurer soi-même l’inconfort ou le danger de certaines situations du fait de l’âge. Et savoir renoncer à la conduite de nuit, par exemple, à un trajet de plusieurs centaines de kilomètres d’un seul tenant, à la conduite sur des routes enneigées ou, plus simplement, à la conduite en ville, surtout si l’on ne s’y est pas exercé depuis longtemps.

Un contrôle médical régulier

Le médecin traitant est un interlocuteur indispensable pour vérifier, avec vous, l’intégrité de vos capacités motrices et sensorielles : aptitude à tourner la tête entièrement à un carrefour, à appuyer sans douleur articulaire au genou sur les pédales, à serrer le frein à main rapidement, à entendre un klaxon, etc. Il est également le mieux placé pour évaluer avec vous les effets des traitements suivis sur la conduite. Toutes les boîtes de médicaments comportent d’ailleurs un pictogramme qui indique éventuellement l’attitude à adopter.

Autre champ d’exploration, essentiel celui-là : la vue. Sans que l’on en soit forcement conscient, la vision de près, mais surtout celle de loin, peut diminuer et donc réduire l’acuité visuelle nécessaire pour prendre le volant en toute sécurité : une visite annuelle chez l’ophtalmologiste s’impose.

Un véhicule plus adapté

Il existe toutes sortes d’astuces pour se faciliter la vie au volant : installer un GPS pour trouver son chemin plus tranquillement, acquérir un véhicule, y compris d’occasion, avec une boîte de vitesses automatique, rehausser le siège conducteur pour s’assurer d’un bon maintien… Pour ceux qui envisagent de changer de véhicule, il peut être judicieux de se pencher sur les systèmes actuels d’aide à la conduite ou de sécurité active : alerte sonore ou lumineuse lorsqu’une ligne blanche est franchie, alerte d’angle mort, images prises par une caméra arrière (bien pratique pour les créneaux…), assistance automatique au freinage d’urgence, etc.

De nouveaux réflexes

Enfin, et pour évaluer soi-même son comportement routier et faire le point sur certaines attitudes à adopter face à des dispositifs qui n’existaient pas il y a encore quelques années (ronds-points avec priorité à gauche…), il peut être intéressant de suivre un stage adapté aux 60 ans et plus. L’an passé, plus de 28 000 personnes ont bénéficié gratuitement d’un tel programme, pris en charge soit par une collectivité territoriale (mairie, conseil général…), soit par un organisme privé (caisse de retraite…), soit par l’assureur.

Uni-éditions / MIG - février 2015