Retour au site Crédit Agricole
Blog / VEHICULE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Covoiturage, mode d’emploi

29 mar
VEHICULE

Mars 2011

Partager vos trajets avec plusieurs personnes ? Une idée simple qui conjugue économies (vu le coût élevé des carburants) et solidarité (un geste efficace pour réduire la pollution). A condition de respecter quelques règles.

Partager les frais de transport

Occasionnel (départ en vacances...) ou quotidien (trajets domicile-travail), le covoiturage consiste à regrouper à bord d’une seule voiture plusieurs personnes effectuant le même trajet, en partageant les frais de transport. Le covoiturage peut être organisé soit directement entre conducteurs et passagers, soit par l’intermédiaire d’une association ou d’une entreprise.

Deux modes de fonctionnement sont possibles :
- l’utilisation à tour de rôle du véhicule de chaque covoituré, qui est ainsi alternativement conducteur et passager ;
- l’utilisation d’un seul véhicule et la participation des passagers aux frais de déplacement (essence, péage).

Comment trouver un conducteur ou des passagers ?

De nombreux sites Internet facilitent la mise en relation entre conducteurs et passagers éventuels (échange des coordonnées, des conditions souhaitées de voyage, mode de partage des frais...).

Etes-vous couvert par votre assurance ?

Si le covoiturage se fait à bord de votre véhicule, il est préférable de déclarer cette pratique à votre assureur et de lui demander les modalités d’application des garanties dans ce cadre : l’usage déclaré dans votre contrat prend-il bien en compte le trajet du domicile au lieu de travail ? Si vous conduisez un véhicule de fonction, êtes-vous autorisé à prendre des passagers ?
Certains contrats peuvent contenir des clauses restrictives : informez-vous pour être sûr de bien être pris en charge en cas de sinistre. Ainsi, si vous souhaitez céder le volant de votre véhicule à un des passagers, vérifiez que votre contrat n’interdise pas le prêt de volant (clause de conduite exclusive). En effet, certaines garanties ne sont accordées que si le véhicule est conduit par un conducteur nommément désigné dans le contrat (généralement votre conjoint).

Comment déclarer ses frais ?

Le conducteur ne doit jamais accepter de rémunération supérieure à la contribution aux frais et ne réaliser aucun bénéfice sur ses trajets. Sinon, il risque d’être considéré comme faisant du transport de personnes, activité soumise à des assurances professionnelles et à un cadre fiscal spécifique.
Si vous êtes conducteur, vous pouvez déclarer au régime des frais réels toutes les dépenses engagées (essence, péage, parking) à condition d’avoir conservé les justificatifs ou utilisé le barème produit chaque année par l’administration fiscale. Mais vous devrez également déclarer les sommes versées par les passagers convoyés. Si vous prenez en charge régulièrement un ou plusieurs passagers, vous pouvez avoir intérêt à opter pour le régime forfaitaire, qui peut se révéler plus avantageux.

Plus d’infos :


@ Uni-éditions - Annie Lichtner – mars 2011