Retour au site Crédit Agricole
Blog / VEHICULE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

E-constat, mode d’emploi

22 avr
E-constat, mode d'emploi
VEHICULE

Avril 2015

Simple d’utilisation et tout aussi fiable, l’e-constat auto n’est autre que la version dématérialisée du constat amiable traditionnel disponible sur papier. Lancé fin 2014, ce formulaire en ligne, accessible grâce à une application gratuite, connaît déjà un vrai succès : 170 000 téléchargements ont été effectués en 3 mois à peine, et près de 4 000 e-constats ont été envoyés à l’ensemble des assureurs. Mode d’emploi de ce constat électronique pensé pour tous les détenteurs d’un smartphone…

Des rubriques identiques et facilement identifiables

Pour que les utilisateurs du constat électronique ne soient pas désorientés, surtout après un accrochage, la version dématérialisée du constat amiable comporte les mêmes rubriques que celles du classique constat d’accident : identification des conducteurs, des véhicules et des assureurs, liste des circonstances de l’accident avec ses 17 cases qu’il convient de cocher ou non, etc.

Elle reprend aussi le même code couleurs : bleu et jaune. Elle est utilisable partout en France (métropole et DOM) pour des accidents sans dommage corporel, entre véhicules à moteur (auto, deux ou trois-roues motorisés).

Une application très simple à utiliser

Pour permettre à chaque conducteur de se concentrer sur les circonstances de l’accident, de relater les faits tels qu’ils ont eu lieu et d’effectuer un croquis représentatif de l’accrochage, il est possible de pré-remplir certaines rubriques d’information obligatoires : coordonnées du conducteur et de l’assuré (si celui-ci est différent), coordonnées de son assureur et numéro d’immatriculation du véhicule.

Si l’un des deux conducteurs n’a pas de smartphone, ou s’il n’a pas encore téléchargé cette application, l’e-constat peut être rempli sur un seul smartphone, l’autre conducteur impliqué conservant bien sûr le même droit de regard qu’avec un constat amiable traditionnel et la même possibilité d’indiquer ses observations personnelles. Dans tous les cas, un récapitulatif est émis avant signature de l’e-constat.

De nouvelles fonctionnalités appréciables

Même s’il lui ressemble, l’e-constat n’est pas un copier-coller du constat papier. Il comporte diverses fonctionnalités. Par exemple la possibilité, pour chaque conducteur, à tout moment, d’étayer sa description des faits par la prise puis l’envoi immédiat d’une photo.

Dans un même esprit, le croquis qui schématise les circonstances de l’accident est plus facile à dessiner (sur l’écran, avec le doigt) et comporte des icônes (symbolisant des panneaux, des feux de circulation…) qui permettent de ne rien oublier. Lorsque l’on doit déclarer, cette fois, le lieu et l’horaire de l’accident, il est ainsi possible d’utiliser la fonction géolocalisation pour être sûr de ne pas se tromper.

L’e-constat électronique doit évidemment être signé (toujours avec le doigt, directement sur l’écran). Une fois envoyé à chaque assureur, un SMS d’accusé de réception est émis et l’e-constat auto est envoyé en format PDF à l’adresse e-mail de chaque conducteur.

Agence MIG/Uni-éditions - mai 2015