Retour au site Crédit Agricole
Blog / VEHICULE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

La voiture libre-service se développe dans les grandes villes

15 mar
VEHICULE

Mars 2010

Les citadins sont de plus en plus nombreux à utiliser les voitures en libre-service pour leurs déplacements ponctuels, ils peuvent profiter d’un service "à la carte", l’auto-partage.

Partager sa voiture avec d’autres automobilistes, pourquoi pas ?

À Paris, 58 % des habitants n’ont pas de voiture, soit 2,5 % de plus qu’il y a dix ans. Selon une étude, une voiture passe 95 % de son temps en stationnement et 16 % des Parisiens s’en servent moins d’une fois par mois. C’est pourquoi des associations ou des sociétés pionnières, comme Caisse commune à Paris, Mobilib’ à Toulouse, Autolib’ à Lyon, Marguerite à Nantes, Autocool à Bordeaux ou Lilas à Lille proposent aux automobilistes occasionnels de louer un véhicule pour quelques heures. Mêmes les villes moyennes sont concernées, de La Rochelle à Antibes, en passant par Montbéliard.

Le principe de l’auto-partage

Moyennant un abonnement mensuel qui oscille entre 15 et 20 euros par mois et le dépôt d’une caution, l’utilisation du véhicule est facturée au temps passé (5 à 10 euros de l’heure). Ce tarif comprend le coût de l’essence et de l’entretien du véhicule. Si l’on a besoin d’une voiture, il suffit de réserver son créneau horaire sur Internet, d’indiquer le nom de la station de son choix et de récupérer la voiture à l’aide d’une carte magnétique. Certains systèmes prévoient une clé sans contact ou un badge électronique qui enregistre automatiquement l’heure de départ et de restitution de la voiture, le kilométrage effectué et le lieu de restitution.

Demain, la voiture électrique

Si la plupart de ces systèmes utilisent pour l’instant des voitures conventionnelles roulant à l’essence ou au gasoil, d’autres ont déjà misé sur les véhicules électriques. À La Rochelle, 50 voitures électriques sont à la disposition des usagers à toute heure du jour et de la nuit. À Paris et dans les communes de la petite couronne, à la fin de l’année 2011, 3000 véhicules électriques Autolib’ seront disponibles dans plus de 1000 stations. Le principe d’utilisation sera identique à celui du vélo en libre-service, pas de réservation et la possibilité de ramener le véhicule à n’importe quelle station.

Pour en savoir plus


Delphine Goater – Uni-Editions – mars 2010