Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole Centre Ouest Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Pain pour deux mains : quand l'économie circulaire est aussi solidaire

L’association d’insertion solidaire Cipres, basée dans le Pas-de-Calais, a créé Pain pour deux mains. La structure, soutenue par la Fondation Crédit Agricole Nord de France, emploie 8 femmes dont la mission est de collecter, auprès d’une centaine de professionnels de la région, le pain invendu pour le transformer en nourriture animale.

Le pain est trié, coupé, séché avant son passage dans un déshydrateur, et broyé en chapelure à destination animale exclusivement.

 

Créée en décembre 2017 par l’association Chantier insertion professionnelle relais emploi solidarité (Cipres), basée dans le Pas-de-Calais, « Pain pour deux mains » emploie 8 femmes en CDDI (CDD d’insertion). Celles-ci ont pour mission de collecter le pain invendu auprès des boulangeries, grandes et moyennes surfaces, écoles, hôpitaux, collectivités locales de la région.


L’objectif : le transformer en chapelure pour assurer l'alimentation du cheptel des différents éleveurs de la région. En quelques mois, 117 fournisseurs des Hauts-de-France ont répondu à l’appel en donnant leurs invendus de pain.


L’investissement global de la mise en place de cette nouvelle activité est de 300 000 euros, la Fondation Crédit Agricole Nord de France a soutenu le projet « Pain pour deux mains » à hauteur de 10 000 euros. Cet engagement fait suite à la relation de longue date entre Cipres et le Crédit Agricole Nord de France. La Caisse régionale accompagne l’association depuis ses débuts, il y a vingt ans.

« C’est un parfait exemple d’économie circulaire et solidaire, pour lequel nous favorisons en particulier le travail des femmes », explique Jean-Luc Dubois, président de l'association Cipres