Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit agricole Centre-est Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Famille d’accueil : dans quelles circonstances y recourir ?

30/06/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Logement #Santé #Retraite

tout un mag pour vous

Famille d’accueil : dans quelles circonstances y recourir ?

Le recours à une famille d’accueil est une possibilité intéressante pour un hébergement temporaire ou pour un senior en perte d’autonomie qui ne souhaite pas le placement en établissement, par exemple. Comment fonctionne l’accueil familial ?

EN QUOI CONSISTE L’ACCUEIL FAMILIAL ?

L’accueillant familial peut être une personne seule ou un couple, qui a été agréée par le Conseil départemental. Il reçoit chez lui le senior pour prendre soin de lui tout en lui faisant partager sa vie de famille en échange d’une rémunération.

Le Conseil départemental est en charge de la formation et du contrôle des accueillants familiaux. Il organise également le suivi social et médico-social des personnes accueillies.

Cette solution plus conviviale est une alternative intéressante au placement en établissement. Sa souplesse est aussi appréciable puisque l’accueil peut se faire de façon temporaire ou permanente, mais aussi à temps partiel – en journée par exemple – ou régulièrement – par exemple tous les week-ends.


Vous aimerez aussi : Quelles alternatives à la maison de retraite ?

QUELLES SONT LES PRESTATIONS LORS D’UN ACCUEIL FAMILIAL ?

Le senior accueilli doit disposer d’une chambre d’au moins 9 mètres carrés - 16 M2 pour un couple – des équipements adaptés à son niveau d’autonomie et d’un moyen de communication permettant si nécessaire d’alerter les secours.

Il a par ailleurs accès aux pièces communes – salon, cuisine, salle de bain ou toilettes, etc.

L’accueillant fait participer le senior à sa vie quotidienne, notamment lors des repas, mais peut aussi l’accompagner dans ses propres activités – sorties, rendez-vous, etc. – et si besoin les aider dans les actes de la vie quotidienne comme le lever, la toilette, etc.

COMMENT ORGANISER UN ACCUEIL FAMILIAL ?

Un contrat est établi entre les parties, et une copie doit en être envoyée au Conseil départemental. Il fixe les modalités de l’accueil : temporaire, permanent, à temps partiel, etc., ainsi que les conditions matérielles et financières de l’accueil et les obligations que chacune des parties s’engage à respecter.

Le coût financier de l’accueil varie en fonction du temps d’accueil et de diverses modalités comme par exemple le niveau de dépendance de la personne accueillie.

Certaines aides sous conditions peuvent alléger la facture de la personne accueillie comme l’APA à domicile (Allocation Personnalisée d’Autonomie), l’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) ou encore les aides au logement.

A lire également : Qu’est-ce que l’hébergement temporaire ?

Sources
https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/choisir-un-hebergement/vivre-en-accueil-familial
https://www.capretraite.fr/blog/style-de-vie/familles-daccueil-pour-seniors/
https://www.logement-seniors.com/hebergement-familial.php

 

© Uni-médias – juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.