Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Travailler en tant qu'étudiant : quels sont les contrats possibles ?

Prendre un job étudiant pendant les vacances scolaires, ou travailler quelques heures à côté des cours ? C’est un bon plan pour financer vos études ou vos dépenses personnelles. Comme pour n’importe quel job, régulier ou pas, en intérim ou pour une agence de baby sitting, vous signerez un contrat de travail : CDI, CDD, CTT... A quel type de contrat avez-vous droit et à quoi vous engagez-vous ? Voici un aperçu des différents contrats étudiant : comparez les avantages et les inconvénients en fonction de vos contraintes et de votre emploi du temps.

CDD : LE CONTRAT ÉTUDIANT TYPIQUE

C’est le contrat qui accompagne les missions sur une durée précise, définie à l'avance. Dans beaucoup de cas, les étudiants sont embauchés en contrat à durée déterminée (CDD). Cette formule s'adapte parfaitement à la vie d'étudiant, puisqu'il vous permet d’être salarié ponctuellement, par exemple, un mois l’été pendant les vacances scolaires ou certains samedis.

Vous avez un semestre d'études un peu creux ? C’est peut-être le moment de trouver un CDD étudiant pour vous assurer un peu d’argent de poche ou financer vos vacances d’été ! Vous avez trouvé un super job mais les horaires ne sont pas complètement compatibles avec ceux de vos cours ? Ne lâchez pas l’affaire avant d’avoir vérifié avec votre employeur si il lui est possible d’aménager les horaires de la mission.

BON À SAVOIR

Avez-vous droit à la prime de précarité (elle est en général de 10 % de la rémunération brute totale perçue pendant le contrat et vise à compenser la précarité du job à durée déterminé) ? Non, dans le cas de contrats de travail à durée déterminée conclus pour une période comprise dans vos vacances scolaires ou universitaires. Oui, si vous signez un CDD sur 6 mois par exemple.

Faut-il effectuer un nombre d’heures minimum par semaine ou par mois ?
Lorsque vous êtes un étudiant âgé de moins de 26 ans, vous n'êtes pas contraint de travailler 24 heures par semaine au minimum comme un salarié lambda. Pratique pour ne pas empiéter sur vos révisions ! Attention : en tant qu'étudiant, vous ne pouvez pas prétendre à l'indemnité de précarité si vous reprenez votre cursus scolaire en fin de contrat.

Vous aimerez aussi : TRAVAILLER DES 16 ANS : LÉGISLATION, SALAIRES, OPPORTUNITÉS

CDI : VOUS Y AVEZ DROIT !

Quand on est étudiant, travailler quelques heures par semaine peut faire du bien au portefeuille. Et c’est possible en CDI. Le contrat à durée indéterminée n'est pas réservé aux travailleurs à temps plein ! En tant qu'étudiant, rien ne vous empêche de signer un CDI, dont les horaires collent à vos disponibilités.

Comme son nom l'indique, ce contrat comporte une date de commencement mais pas de date de fin, puisqu'il est à durée... indéterminée. Vous n'êtes pas sûr de votre choix ? Sachez que vous avez droit à une période d'essai (souvent de 7 à 14 jours) pendant laquelle vous pouvez partir du jour au lendemain. C’est un bon moyen de tester votre job. Passé ce délai, si vous voulez quitter votre CDI, vous devrez respecter un préavis fixé dans le contrat.

BON À SAVOIR

Premier job, premieres rentrées d'argent, premier appart... Il faut aussi penser à votre première assurance ! C’est là qu’intervient l'assurance habitation du Crédit Agricole. Elle peut également vous assurer dans le cadre d’une colocation, solution pratique pour bien démarrer, sans avoir à assumer seul tous les frais de la location !

CONTRAT DE VENDANGES : IN VINO VERITAS

« Faire les vendanges » : voilà une expérience bien typique de la vie étudiante dans certaines régions de France. Elle laisse souvent des souvenirs inoubliables, alors pourquoi pas vous ?

Le contrat de vendanges fait l'objet d'une réglementation spécifique. Il est d'un mois au maximum. Mais vous pouvez en signer deux successivement, tant que vous restez dans la durée limite de 2 mois par an. A vous le grand air et les couchers de soleil dans les vignes !

VOUS ETES MINEUR ? DES REGLES SPECIFIQUES

Vous pouvez commencer à travailler avant l’âge de 18 ans. Contrairement à une idée souvent répandue, vous avez parfaitement le droit de travailler même si vous n'avez pas atteint la majorité. Attention : certaines règles spécifiques s'appliquent et certaines activités ne sont pas autorisées, alors mieux vaut vous renseigner pour rester dans les clous.

Vous aimerez aussi : PREMIER EMPLOI : QUEL EST L’ÂGE MINIMUM POUR TRAVAILLER ?

 

© Webedia - janvier 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Les garanties du contrat Assurance Habitation sont assurées par Pacifica, entreprise régie par le code des assurances.

TOUT UN MAG POUR VOUS