Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes une entreprise 
Nous contacter

INDEX ÉGALITÉ FEMMES/HOMMES

 

93/100, c’est la note du Crédit Agricole Guadeloupe à l’index égalité femmes-hommes 2019

 

Depuis le 1er septembre 2019, les entreprises de plus de 250 salariés sont tenues de publier un index qui permet de mesurer les efforts des sociétés françaises en matière d'égalité professionnelle.

Pour ce faire, cet index a été calculé selon les méthodes de calcul fournies par le gouvernement, sur l'ensemble de l'effectif de l'entreprise, sur la base de cinq indicateurs : l’égalité de rémunération, l’écart de taux d’augmentation individuelle de salaire et de taux de promotions, le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année de leur retour de congé de maternité et la parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Le Ministère du Travail impose un score minimal de 75 sur 100.

 

Quelle est la note du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe en 2019 ?

La Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe obtient un score de 93 points sur 100

Ce résultat confirme que la Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe est pleinement engagée en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.  Ce résultat est le fruit de plusieurs années d’orientation et de décisions. La Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe affirme sa vigilance permanente pour lutter contre le sexisme ordinaire en entreprise, l’inégalité salariale femmes-hommes et la disparité dans le management.

 

Quelle est la note du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe en 2018 ?

La Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe publie le résultat de cet index, qui atteint 88/100 pour l'année 2018.

Ce score a été calculé sur la base de cinq indicateurs : l'égalité de rémunération, l'écart de taux d'augmentation individuelle de salaire et de taux de promotions, le pourcentage de salariées ayant bénéficié d'une augmentation dans l'année de leur retour de congé de maternité et la parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.