Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole du Nord Est - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Technologie et médecine : quels enjeux et quels usages pour la santé numérique ?

23/06/2020 - 4 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Santé #Décryptage

tout un mag pour vous

Technologie et médecine : quels enjeux et quels usages pour la santé numérique ?

La technologie au service de notre santé, c’est une réalité quotidienne. Les évolutions constantes permettent aujourd’hui des avancées novatrices dans le processus de soins, comme la récolte de données nouvelles. On fait le point avec vous sur la situation.

Utiliser la technologie dont on dispose pour la mettre au service de la santé, voilà le principe de l’e-santé, aussi appelée santé numérique. Grâce à la recherche, aux avancées technologiques et aux découvertes qui en résultent, de nouvelles perspectives se sont ouvertes pour le futur de notre santé. Des solutions existent même depuis plusieurs années, notamment par le biais de la télémédecine, qui consiste à exploiter les technologies de l’information et de la communication pour améliorer le système de santé dans son ensemble.

MIEUX SOIGNER GRÂCE AU NUMÉRIQUE : QUELS ENJEUX ?

Un contexte favorisant l’émergence de la santé numérique

Dans un contexte de refonte du système de santé en France, l’utilisation des technologies de pointe pour en améliorer la qualité est plus que jamais d’actualité. Le Plan Santé 2022, annoncé par le Gouvernement en 2018, s’inscrit précisément dans cette logique. Il prévoit que tous les Français puissent avoir accès à un parcours de soins plus performant d’ici 2022.

Parmi les mesures phares, le décloisonnement entre les différentes institutions, les différents professionnels de santé et intervenants, la suppression du numerus clausus (le nombre de places attribuées limité dans le parcours scolaire des futurs praticiens) ou la création d’un Health Data Hub.

BON À SAVOIR

Le Health Data Hub est une plateforme regroupant les données santé des Français, qui doit notamment permettre d’améliorer la recherche et l’innovation. L’accès aux fichiers ne pourra se faire qu’avec accord de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) et être justifié par un intérêt scientifique certain.

En parallèle, le Plan Santé 2022 implique l’utilisation d’un DMP (Dossier Médical Partagé), véritable passeport médical numérique, individuel et sécurisé. C’est également dans ce cadre que s’inscrit le programme HOP’EN (Hôpital numérique ouvert sur son environnement), dont la vocation est d’accélérer le virage numérique pris par le Gouvernement en faveur des hôpitaux.


    Vous aimerez aussi Qu'est-ce que le dossier médical partagé ?

 

Des enjeux multiples pour l’e-santé

Au cœur du projet de réforme du système de santé en France, plusieurs points d’importance ressortent. Entre l’éthique liée à l’utilisation et la sécurité des données personnelles ou le respect du secret médical, à l’amélioration globale du système de santé, en passant par des aspects sociaux, les enjeux sont multiples pour l’e-santé.

Sur le plan social, c’est l’accès pour tous à la même qualité de soins qui est au cœur de la santé numérique. La lutte contre la dépendance fait aussi partie des priorités. Un meilleur parcours de soins suppose également une meilleure prévention des risques médicaux, ainsi qu’une meilleure coordination entre les acteurs du système de santé. Le tout, dans une logique économique viable, avec des dépenses maîtrisées.

Quels objectifs pour la santé numérique ?

La mise en perspective de ces différents enjeux s’inscrit dans un cadre large et vise la réalisation d’objectifs multiples. La téléconsultation (ou consultation à distance) est par exemple une solution particulièrement efficace pour lutter contre les déserts médicaux, la saturation des cabinets en ville et le renoncement aux soins de manière générale.

En fournissant d’autres outils aux professionnels de santé, le numérique vise aussi à améliorer les soins de proximité et à proposer un parcours de soins plus performant dans son ensemble. Il est en parallèle une opportunité pour rendre plus pertinente la formation des médecins, généralistes et spécialistes.

LA TÉLÉMÉDECINE, QUAND LA TECHNOLOGIE SE MET AU SERVICE DE LA SANTÉ

La télémédecine, qu’est-ce que c’est ?

La télémédecine regroupe les pratiques médicales favorisées et facilitées grâce aux technologies de l’information et de la communication. Elle constitue donc un exemple idéal de numérique appliqué à la santé. Depuis un décret du 19 octobre 2010, cinq actes de télémédecine sont reconnus dans la loi française.

  • La téléconsultation : acte de télémédecine le plus courant, elle consiste pour un médecin à consulter à distance et à établir un diagnostic, voire délivrer une ordonnance, sans la présence physique du patient.
  • La téléexpertise : c’est lorsque le médecin que vous consultez fait appel, en direct pendant votre consultation, à un confrère, spécialisé ou non, pour avoir un autre avis médical.
  • La téléassistance : dans le même cadre de la collaboration entre professionnels de santé, elle permet à un médecin de solliciter à distance un confrère durant la réalisation d’un acte comme une opération chirurgicale par exemple.
  • La télésurveillance : elle permet aux professionnels de santé d’étudier et surveiller l’activité médicale d’un patient à distance et d’en tirer des données, par exemple par le biais du port d’un bracelet médicalisé.

BON À SAVOIR

La réussite de la télésurveillance repose sur l’utilisation d’objets connectés à usage médical. Plusieurs d’entre eux existent déjà et certains sont même devenus indispensables, notamment pour les séniors. Les traceurs GPS, médaillons ou montres connectées détectant une chute font partie des dispositifs pleinement reconnus.

 

À lire également :

Objets connectés, quelles solutions pour les séniors ?

Séniors : ces appareils qui sauvent la vie : traceurs, GPS, médaillon

  • La régulation médicale : c’est l’autre nom de l’orientation des patients qui appellent le 15 (Samu) vers l’interlocuteur le plus adapté (urgences, médecin de garde, pompiers…).

Quels sont les avantages de la télémédecine ?

Le recours à la télémédecine s’inscrit pleinement dans un contexte d’amélioration du parcours de soins. Bien utilisés, les outils mis à disposition sont des solutions efficaces à de nombreux niveaux. Le croisement de données issues du Dossier Médical Partagé peut notamment permettre la découverte de traitements innovants et favoriser la recherche de manière générale.

Le suivi des patients à distance a également pour objectif d’améliorer la prise en charge avec les objets connectés. Grâce à une surveillance plus poussée, le monitoring permet une compréhension plus large d’un problème médical et facilite les diagnostics.

Les professionnels de santé eux-mêmes ont aussi des avantages à retirer de la télémédecine. La simplification des échanges entre praticiens permet le recours à des expertises diverses et pertinentes. Et c’est tout le système de santé qui devrait en bénéficier.

BÉNÉFICIEZ D’UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE GRÂCE A VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Notez que le recours aux dispositifs de santé numérique et notamment de télémédecine reste encore conditionné aux possibilités du professionnel de santé que vous consultez (médecin généraliste, spécialiste, hôpital…). C’est tout l’intérêt du Plan Santé 2022, qui doit élargir les horizons et accélérer la transition numérique.

Qu’il s’agisse d’e-santé ou non, disposer d’une bonne complémentaire santé donne quoi qu’il arrive accès à une meilleure qualité de soins. Grâce à des remboursements plus performants, mais aussi des accords de branche ou le recours au tiers payant, vous pourrez bénéficier d’une meilleure prise en charge avec une mutuelle adéquate.

L’Assurance maladie, par le biais de la Sécurité sociale, prend en charge 70% du montant d’une consultation classique. Le reste peut être remboursé par votre complémentaire santé, sans avance de frais.

Sur le plan numérique, l’amélioration du parcours de soins passe non seulement par des services performants comme la téléassistance

BON À SAVOIR

Rester le plus longtemps chez soi en toute autonomie : c'est possible. Grâce au service de téléassistance du Crédit Agricole, vous ou vos proches pouvez rester à domicile en toute sérénité et sécurité.

En savoir plus sur la téléassistance Crédit Agricole

mais aussi par une gestion intuitive de votre mutuelle, avec un espace personnel simple et accessible.

BON À SAVOIR

Votre application mobile Pacifica vous permet de suivre simplement vos remboursements de santé, vous donne accès à une carte de tiers payant dématérialisée pour l’avoir partout avec vous et vous laisse consulter quand vous le souhaitez les garanties de votre contrat santé.
Vous disposez enfin d’un annuaire de tous les professionnels de santé répertoriés et d’un outil de géolocalisation pour identifier un professionnel appartenant à notre partenaire Carte Blanche.

© Uni-médias - Juin 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.