Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole Normandie - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Nouvelle jeunesse pour le cloître du Mont Saint-Michel

Le cloître du Mont-Saint-Michel, édifié au XIIIe siècle, a été complètement restauré. Le Crédit Agricole, à travers la Caisse locale de Pontorson, la Caisse régionale Normandie et la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France, a apporté son soutien.

Après une petite année de travaux, l'abbaye du Mont-Saint-Michel vient de retrouver l'un de ses joyaux. Entièrement restauré, son cloître, édifié au XIIIe siècle à 80 mètres de hauteur, a bénéficié d'une enveloppe de 2,4 millions d'euros pour sa remise à neuf. « Les travaux ont permis de renforcer l'étanchéité de son jardin à ciel ouvert, car des infiltrations menaçaient la salle des chevaliers située juste en dessous. De même, le toit et les charpentes ont été consolidés, ainsi que les colonnettes en marbre et les sculptures en bas-relief, lesquelles, entièrement nettoyées, ont retrouvé leur éclat. Des vestiges de peintures polychromes datant du Moyen Âge ont également fait l'objet d'une restauration minutieuse », rapporte Xavier Bailly, l'administrateur de l'Abbaye du Mont-Saint-Michel. Il se félicite par ailleurs que le cloître ait pu rester ouvert au public pendant toute la durée de la rénovation et ce, assure-t-il, « grâce aux talents réunis sur ce chantier ». 

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, l'Abbaye du Mont-Saint-Michel attire chaque année quelque 1 million 250 000 visiteurs. Haut lieu de pèlerinage chrétien, étape du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, le monument est aussi un site culturel majeur, partie prenante de la vie éducative et sociale du territoire. Cet engagement a tout naturellement incité les administrateurs de la Caisse locale de Pontorson Le Mont-Saint-Michel, ainsi que la Caisse régionale Normandieet la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France, à participer à la restauration du cloître à hauteur de 40 000 euros. Au-delà du soutien financier, cette mobilisation collective en matière de mécénat est l'une des clés garantissant le succès de ces réalisations. Elle témoigne aussi de la volonté d'une communauté d'acteurs au sein du Crédit Agricole d'accompagner et de soutenir la préservation d'un riche patrimoine.