Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Carte bancaire à l'étranger : comment bien l'utiliser ?

09/03/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Moyens de Paiement

#Jeunes #Loisir #Argent

tout un mag pour vous

Carte bancaire à l'étranger : comment bien l'utiliser ?

Rien de plus pratique que de voyager avec une carte de paiement internationale. Et l’on comprend très vite pourquoi : elle permet de payer à l’étranger et de retirer de l’argent auprès d’un distributeur ou d’une banque, selon ses besoins, facilement, dans tous les pays. Mieux : en cas de problème, ses garanties d’assistance et d’assurance peuvent être très utiles.

DES RETRAITS À OPTIMISER DÈS LE DÉPART

Dans les pays de la zone euro, les retraits sont aussi faciles qu’en France. Les retraits avec votre carte sont généralement soumis aux mêmes conditions tarifaires que celles dont vous bénéficiez en France (les retraits sont donc généralement gratuits pour la plupart des cartes). 

Ailleurs, il est également facile de se procurer du liquide, puisque l’on trouve des ATM (Automated Teller Machine), l’équivalent de nos DAB (Distributeur Automatique de Billet français) un peu partout dans le monde.
Toutefois, ces retraits à l’étranger donnent systématiquement lieu à des frais, forfaitaires d’une part (de l’ordre de quelques euros) et proportionnels au montant retiré d’autre part (2% en moyenne). Pour les réduire, mieux vaut donc effectuer d’emblée un premier gros retrait, dès l’aéroport par exemple, pour disposer immédiatement de l’argent nécessaire à la vie courante.

Par la suite, mieux vaut éviter les retraits de faible montant, même si la monnaie du pays n’est pas convertible (Maroc, Tunisie, Thaïlande…).

DES PAIEMENTS FACILES SOUS CERTAINES CONDITIONS

Dans la zone euro : les paiements par carte à l’étranger en zone euro sont exonérés de frais.

Hors zone euro : des frais bancaires s’appliquent en fonction du montant payés, intégrant le taux de change et des comissions ou frais qui varient en fonction des banques. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire habituel, avant votre voyage. 

ACHETER SUR INTERNET À L'ÉTRANGER

Au-delà des frais de paiement à l'étranger, si vous devez effectuer sur place des transactions sur le Net (réservation d’un billet d’avion, de bateau….), sachez qu’un code de sécurité, transmis sur votre téléphone portable (numéro français) est la plupart du temps, comme en France, exigé pour valider la transaction. Si vous n’avez pas l’intention de prendre votre portable ou si vous changez de carte SIM à l’arrivée, prenez la précaution d’en parler avec votre conseiller bancaire avant de partir.

BON À SAVOIR

Avec l’offre Globe Trotter du Crédit Agricole, si vous avez entre 18 et 30 ans, vous pouvez bénéficier d’une carte de paiement internationale avec 0 frais de retrait, de paiement ou de virement à l’étranger et cela pour 2€ par mois. Et cette offre, peut être souscrite sans conditions de revenus ni condition d’usage.

DES PLAFONDS À PERSONNALISER

Par sécurité, pour limiter la fraude éventuelle, les établissements bancaires ont instauré diverses protections:

  • Il est préférable ainsi de signaler votre départ à votre banque pour que votre carte ne soit pas bloquée si elle est utilisée à l'étranger.
  • De même, il existe des plafonds de retrait (sur 7 jours glissants) et des plafonds de paiement (sur 30 jours) liés à votre carte. Avant de partir à l’étranger, surtout si votre séjour dure plusieurs semaines, pensez à vérifier s'ils sont suffisants : sur simple demande, ils peuvent être relevés temporairement par votre conseiller.

ADOPTER LES BONS RÉFLEXES

Quels que soient les pays et les distributeurs disponibles, les précautions de sécurité exigées en France doivent être également et scrupuleusement respectées à l’étranger.

  • Pas question par exemple de confier sa carte à un commerçant qui l’emporte avec lui quelques instants dans son arrière-boutique… 
  • Pas question non plus de composer son code confidentiel sous le regard d’autrui. 
  • Au cas où, et même si ce cas est de plus en plus rare, vérifiez bien que le réseau de votre carte bancaire (Visa ou Mastercard) est bien accepté dans le voyage où vous vous rendez.
  • Enfin, ceux qui tentent l’aventure du voyage de plusieurs mois ont tout intérêt, avant de partir, à vérifier la date de fin de validité de leur carte et à noter en lieu sûr tous les numéros de téléphone utiles (opposition, assistance aux voyageurs…), voire à les compiler au sein d’un message dans leur boîte mail.

* Pays membres de la zone euro au 1er janvier 2020, qui ont adopté la monnaie unique : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie, Slovénie.

 

© Uni-médias - Avril 2015 – Mis à jour Mars 2020

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.