Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Préserver sa mémoire : quel type d’alimentation privilégier ?

10/04/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Santé #Décryptage

tout un mag pour vous

Préserver sa mémoire : quel type d’alimentation privilégier ?

L’alimentation est une alliée clé pour bien vieillir et notamment pour maintenir son cerveau en forme. Quels sont les aliments à privilégier ?

DES BESOINS SPÉCIFIQUES APRÈS 65 ANS

Avec l’âge, le métabolisme change et les aliments essentiels sont moins bien assimilés : les seniors de plus de 65 ans ont besoin de 20% de protéines en plus par rapport à un adulte de moins de 50 ans (1).

La dénutrition est un véritable enjeu de santé publique puisqu’une alimentation inadaptée fragilise le physique mais aussi les capacités cognitives des seniors, le cerveau ayant besoin d’une alimentation stable et régulière en micronutriments.

Les études ont établi que la vitamine A joue un rôle clé pour un vieillissement cognitif normal. Les omégas 3 protègent quant à eux des déficits de mémoire et des processus inflammatoires liés à l’âge.

À l’inverse, une alimentation qui serait trop riche en acides gras saturés aurait des effets négatifs sur la mémoire et sur le vieillissement cérébral dès 50 ans.


    Vous aimerez aussi : Protéger son cerveau : le rôle essentiel de la lecture et de l’activité physique


QUELS ALIMENTS PRIVILÉGIER ?

file

Le volume du cerveau serait plus important chez les personnes dont la consommation de fruits, de légumes, de céréales complètes, de noix, de produits laitiers et de poissons est plus importante (2). Or le maintien du volume cérébral au cours du vieillissement permet de maintenir de meilleures capacités cognitives.

À vous donc, les brocolis, épinard et autres avocats, accompagnés de poissons gras (saumon, sardines), de graines de lin et de noix.

N’oubliez pas de les agrémenter d’un filet d’huile d’olive ou de tournesol.

Les fruits rouges sont pour leur part riches en antioxydants

Bonne nouvelle pour le dessert, le chocolat noir et le café contiennent de la caféine, réputée pour ralentir la maladie d’Alzheimer en inhibant un neurotransmetteur associé à cette forme de démence (3).

Enfin, ne négligez pas l’hydratation : la sensation de soif est moins forte avec l’âge mais les besoins en eau restent tout aussi importants. N’hésitez pas à boire – de l’eau, du thé, des tisanes – régulièrement tout au long de la journée.

 

    À lire également : Retarder le vieillissement du cerveau : le rôle de la vue et de l’audition


(1) « L’alimentation des séniors : question publique, appétit d’innovation », Inra, 2013.
(2) « Better diet quality relates to larger brain tissue volumes », 2018.
(3) « Seniors, top 12 des aliments à privilégier pour protéger le cerveau, Cap Retraite, 21/12/2017.

 

© Uni-médias – Avril 2020

Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.