PRÊT À TAUX ZÉRO… LE RETOUR !

Profitez de l’élargissement des conditions d’accès.

Achat immobilier : les 5 étapes de votre financement

En phase de recherche, faites vos simulations !

Durant votre recherche de bien, vous contactez votre conseiller bancaire ainsi que d’autres établissements financiers afin d’obtenir des propositions de financement immobilier appelées "simulations". Vous pouvez en complément réaliser des simulations en ligne pour connaître les montants d’emprunt possibles et affiner votre recherche de bien.

Lorsque que vous aurez trouvé le bien que vous souhaitez acquérir et comparé les offres, vous pourrez alors prendre rendez-vous avec le conseiller en charge de votre projet immobilier.

La demande de prêt : le premier rendez-vous

Lors du premier rendez-vous, vous remettrez à ce dernier l’ensemble des documents nécessaires à la constitution de votre dossier de demande de prêt immobilier :

  • votre compromis ou promesse de vente,
  • vos derniers bulletins de salaire
  • votre dernier avis d’imposition.3

Durant ce rendez-vous, vous échangerez avec votre conseiller concernant :

  • le montage financier de votre opération (apport personnel, prêt à taux zéro, capacités de remboursement, durée d’emprunt, prix du bien et des frais à prévoir)…
  • les conditions d’assurance de prêt immobilier (l’assurance décès invalidité dite ADI)
  • les garanties possibles (caution ou hypothèque par exemple) afin que votre banque se protège en cas de cessation de remboursement de votre emprunt.

A l’issue de ce rendez-vous, votre conseiller transmettra tous les éléments fournis à sa hiérarchie afin que cette dernière étudie votre demande de financement. Puis, il vous tiendra informé de l’état d’avancement de votre demande.

N’oubliez pas d’informer votre notaire !
Après la signature du compromis de vente, vous disposez d’un délai d’environ 45 jours pour transmettre à votre notaire un document justifiant de votre recherche de financement auprès d’un établissement bancaire. Demandez ce document à votre conseiller bancaire dès le premier rendez-vous.

La réception de votre offre de prêt

Lorsque l’offre de prêt définitive sera émise par la banque, votre conseiller vous informe de son expédition à votre domicile. Cette offre de prêt vous arrive par voie postale en lettre recommandée.

La date est importante !
La date indiquée sur le cachet de remise du courrier par la poste car elle détermine le début du délai légal de réflexion de 10 jours. C’est un délai obligatoire, vous ne pouvez pas accepter officiellement le prêt avant que ces 10 jours ne soient passés.

Recevoir votre offre signifie également que vous pouvez informer votre notaire de l’obtention de votre prêt immobilier et donc prendre rendez-vous pour la signature de l’acte de vente définitif.

Accepter l’offre de prêt

A compter du 11ème jour après réception, vous pouvez accepter l’offre de prêt.

  • Prenez bien connaissance de la notice jointe à votre proposition de financement. En effet, respecter les consignes vous évitera tout retard de traitement de votre demande de prêt immobilier.
  • Complétez le document par vos paraphes, signatures et l’inscription de la date du jour de renvoi de l’offre. Une fois de plus, le cachet de la poste fera foi.

Rendez-vous chez le notaire : le déblocage des fonds

Vous avez accepté l’offre, date est prise pour la signature de la vente chez le notaire… Tout va bien !

Afin de confirmer votre rendez-vous, votre notaire vous fera parvenir un courrier ou un email auquel il joindra un appel de fond à transmettre à votre banque.
Cet appel de fond est un document résumant ligne à ligne les sommes restant dues pour solder votre achat (frais d’enregistrement, solde du prix du bien, frais d’agence éventuels).

Le virement devra être réalisé par votre banque environ 48h avant le rendez-vous. Cette dernière vous confirmera que les fonds sont à disposition sur le compte de l’office notariale.

A noter
Certaines charges seront à régler directement par chèque lors du rendez-vous comme par exemple la taxe foncière pour laquelle vous devrez verser une quote-part à l’ancien propriétaire. Ainsi, munissez-vous de votre chéquier le jour de la signature.