Retour au site Crédit Agricole
Le blog des collectivités / Général

Une sélection d’actualités générales et financières utiles pour votre collectivité

La croissance verte, gisement d’emplois

02 nov
La croissance verte, gisement d'emplois
Général

il y a 1 mois

La biodiversité et la croissance verte représentent un véritable gisement d’emplois et un facteur de développement local, selon un rapport que vient de publier le Conseil économique social et environnemental (Cese).

Un avis du Conseil économique social et environnemental (Cese) recense l’ensemble des emplois possibles dans le secteur de la croissance verte (connaissance de la biodiversité, sa protection et gestion des espaces naturels). Ce secteur constitue selon le document un véritable gisement de métiers qu’il faudrait mieux identifier. D’où l’importance, selon lui, d’une prise en compte de ces questions par l’État et les régions afin notamment de mieux accompagner les collectivités locales.

Le rapporteur du Conseil économique et social, Alain Bougrain-Dubourg, insiste sur le rôle des conseils régionaux compétents à la fois en matière de développement économique et sur les questions de biodiversité, par exemple pour accompagner les projets territoriaux en matière d’agriculture. Il préconise ainsi que les stratégies de développement et d’innovation définies par le Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) en cours de préparation dans chaque région, tiennent compte de cette préoccupation.

Une éducation à la biodiversité

Le Cese recommande aussi la mise en œuvre de dispositifs de soutien aux changements de pratiques dans la filière agricole. Le développement de l’agriculture biologique représente également un facteur de développement local et de créations d’emplois, à soutenir au niveau régional. Enfin, l’avis souligne que l’éducation à la biodiversité doit commencer dès l’enfance et se poursuivre dans les périodes de transition professionnelle.

Les réflexions du Cese font écho aux prévisions du gouvernement qui a estimé à 100 000 le nombre d’emplois susceptibles d’être créés grâce à la croissance verte, y compris dans le domaine des transports et du bâtiment. Le projet du gouvernement d’atteindre d’ici 2023 un doublement des installations éoliennes terrestres et un triplement du solaire, représente également un gisement d’emplois. La recherche publique qui doit accomplir un effort de recrutement significatif pour accompagner ces nouveaux secteurs.

Pour en savoir plus :
Avis du Cese


© Philippe Houdart – Uni-éditions – octobre 2016