Retour au site Crédit Agricole
Le blog des collectivités / Général

Une sélection d’actualités générales et financières utiles pour votre collectivité

Un panorama détaillé des jeunes en milieu rural

28 fév
Un panorama détaillé des jeunes en milieu rural
Général

28 février

Le Conseil économique social et environnemental (Cese) vient de publier un rapport sur la place des jeunes dans les territoires ruraux. Un constat assez négatif mais des idées concrètes pour changer les choses.

C’est un constat très fourni et documenté que viennent de livrer les rapporteurs du Cese, Bernard Coly (section aménagement durable des territoires) et Eveline Duhamel (section de la culture et de l’éducation) sur les jeunes en milieu rural. L’analyse des forces et handicaps de ce public particulier est suivie d’une liste de solutions concrètes pour tenter d’améliorer la situation.

Un sentiment d’abandon

Les jeunes de 15 à 29 ans résidant dans les territoires ruraux représentent 1,6 million de personnes qui se révèlent particulièrement attachées à leur territoire. Sur le terrain de l’éducation, on note qu’ils s’orientent davantage vers les filières professionnelles et que la durée de leurs études supérieures est plus courte en moyenne que celle des jeunes urbains. Ainsi, ils intègrent plus tôt le marché du travail et sont surreprésentés au sein des catégories ouvriers et employés. À noter aussi que 24,4 % des jeunes de 18 à 24 ans ne possèdent ni emploi ni formation (contre 20,8 % des jeunes urbains). La proportion de femmes est par ailleurs très importantes dans la catégorie des demandeurs d’emploi : 61 % dans les zones de revitalisation rurale (ZRR). Le rapport pointe aussi le fait que problèmes d’accès à la prévention et aux soins se posent également au sein de cette population, tout particulièrement pour les jeunes souffrant de problèmes financiers. Enfin, ces jeunes ressentent aussi des difficultés sur le terrain de la mobilité et de l’accès aux nouvelles technologies. La voiture individuelle représente souvent la seule possibilité pour leurs déplacements quotidiens. Quant au numérique, malgré des progrès concernant la couverture du territoire, trop de zones blanches subsistent encore.

Conclusion de tous ces éléments : nombre de ces jeunes expriment un "sentiment préoccupant d’abandon".

Des campus ruraux de projets

Le Cese propose plusieurs solutions concrètes. Il souhaite qu’une compétence « jeunesse (16/29 ans) soit rendue obligatoire aux seins des communautés de communes. Ce serait le lieu pour réfléchir à des solutions pragmatiques et innovantes au sein des bassins de vie ». Le Conseil souhaite également que les communautés de communes établissent un Projet jeunesse de territoire (PJT), sur le modèle des Projets éducatifs de territoire. Au niveau de l’État, un Pacte jeunes ruraux pourrait être mis en place dans le cadre des comités interministériels aux ruralités. Les rapporteurs lancent enfin l’idée de Campus ruraux de projets afin d’accompagner les jeunes dans leurs programmes. Ils seraient consacrés à la création d’activités économiques, sociales, de projets citoyens, culturels, festifs…

Pour en savoir plus :


© Philippe Houdart – Uni-éditions – février 2017