Le prêt à "annuités réduites"

Les avantages du prêt à "annuités réduites"

  • Contractez un nouvel emprunt …
  • … commencez à l’amortir au plus tôt, …
  • … et votre charge budgétaire sera plus faible pendant toute la durée du prêt

Un prêt à annuités réduites est un prêt à taux fixe et à échéances annuelles constantes dont la première échéance est anticipée. La première échéance intervient peu de temps après la signature du prêt – 2, 3 ou 6 mois seulement après le déblocage des fonds – au lieu d’être fixée à la date anniversaire du prêt comme pour un prêt classique. L’originalité de cette formule est que l’économie d’intérêts générée grâce à l’anticipation de la première échéance est lissée sur toutes les échéances du prêt, ce qui permet d’amortir plus rapidement le capital. Ce suramortissement permet d’obtenir des échéances plus faibles qu’avec un prêt à taux fixe classique affichant pourtant le même taux de départ.

Prenons le cas d’une collectivité qui contracte un emprunt le 1er juillet 2007 d’une durée de 10 ans à échéances annuelles constantes.
Avec un emprunt classique, le paiement de la première échéance intervient le 1er juillet 2008, la dernière annuité étant réglée le 1er juillet 2017.

Supposons maintenant qu’elle souscrive un prêt à annuité réduite dont la première échéance est ramenée au 1er janvier 2008 : la dernière annuité tombe alors le 1er janvier 2017. En définitive, la collectivité aura bien supporté dix échéances annuelles, mais la durée de son crédit ne sera en réalité que de 9 ans et demi, ce qui lui permet d’en réduire le coût global. Pour autant, le taux d’intérêt réel du prêt reste le même. La vigilance s’impose vis-à-vis du taux d’intérêt apparent qui peut être affiché sur certaines offres de prêt à annuité réduite : il ne traduit pas le taux réel du prêt, mais un taux reconstitué à partir du montant réduit des annuités.

  • Télécharger