Enveloppe BDCE "Médico-Social"

Une enveloppe thématique de 100 Millions d’euros destinée au financement des projets d’infrastructures ayant un objet médico-social

La Banque de Développement du Conseil de l’Europe (BDCE) - dont le capital est détenu par les Etats européens - a vocation à promouvoir les projets liés au renforcement de la cohésion sociale en Europe.

Un partenariat a ainsi été noué avec le Crédit Agricole via une enveloppe thématique de 100 Millions d’euros destinée au financement des projets d’infrastructures ayant un objet médico-social : chaque Caisse régionale porte le risque sur les projets qu’elle soutient, et la BDCE amène sa ressource bonifiée

Succédant au Plan "Vieillissement et Solidarité" 2004/2007, l’Etat a démontré son implication auprès du secteur du médico-social avec le Plan "Solidarité Grand Age" pour la période 2007/2012.

Ce programme repose sur la volonté de renforcer le maintien à domicile des personnes âgées tout en améliorant l’accueil des personnes âgées dépendantes dans des établissements (créations de 5000 places par an en EHPAD). En outre, le plan Handicap (2008/2012) qui vise à favoriser l’insertion des personnes handicapées (création de plus de 40 000 places dans des structures adaptées) témoigne également du volontarisme de l’Etat, dans cet autre grand champ d’activité du médico-social.

Créée en 1956, la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (BDCE), qui procède d’un accord des 40 états membres du Conseil de l’Europe, a parmi ses priorités le médico-social et tout particulièrement l’intégration sociale des personnes âgées et handicapées.

Dans ce contexte, le Crédit Agricole et la BDCE ont signé un partenariat portant sur une enveloppe de 100 Millions d’euros visant à accompagner les investissements des établissements publics de santé et du secteur à but non lucratif répondant à ces objectifs.

  • Télécharger