Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes une collectivité 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

L’Insee photographie la fonction publique territoriale

Une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) fait le point sur l’emploi public en France. Elle livre notamment un zoom sur l’état de la fonction publique territoriale où l’on constate une baisse des effectifs contrairement à la fonction publique de l’État.

Fin 2017, 5,66 millions de personnes travaillent dans la fonction publique, constate l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans une étude publiée en mars 2019. Soit un chiffre quasiment stable par rapport à l’année précédente (légère baisse de 0,1 %) après une hausse de 0,4 % en 2016. La baisse des contrats aidés (139 000 fin 2017 contre près de 190 000 en 2016) est presque complètement compensée par la hausse des contractuels (plus de 48 000). Si la fonction publique de l’État et la fonction publique hospitalière ne perdent pas d’effectifs, on note en revanche une réduction dans la fonction publique territoriale.

TRANSFERT D’EMPLOIS VERS LES ORGANISMES INTERCOMMUNAUX

C’est la seconde année consécutive où l’on note un fléchissement (- 0,4 % dans les deux cas) du nombre d’employés dans la fonction publique territoriale. C’est dans le secteur communal que l’emploi continue régresser le plus (- 1,7 %), alors qu’à l’inverse il progresse dans le secteur intercommunal (+ 4,2%). « Ces mouvements résultent de la poursuite et de l’amplification du transfert de compétences des communes vers les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) amorcées en 2016 » souligne l’Insee. L’emploi recule très légèrement dans les organismes départementaux (- 0,6 %, soit 2 300 postes en moins), tandis qu’il progresse un peu dans les régions (+ 1,6 % soit 1 600 postes). Comme c’est le cas pour la fonction publique de l’État, on note que le nombre de contrats aidés chute (- 25,8 %, soit 23 600 postes) mais que le recul est en grande partie compensé par la hausse des emplois contractuels (+ 19 300 postes).

PLUS DE SORTANTS QUE D’ENTRANTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Dans la fonction publique territoriale, les agents de catégorie C demeurent très largement majoritaires (75,9 %), même si la part de cadres A augmente. Comme dans les deux autres fonctions publiques, la proportion de femmes est majoritaire. Ces dernières travaillent d’ailleurs plus souvent à temps partiel que les hommes. On note par ailleurs que la part des agents de 50 ans et plus représente 40,2 % dans la fonction publique territoriale. Enfin, dans cette fonction publique, le nombre de sortants au 31 décembre 2017 est supérieur, pour la troisième année consécutive, à celui des entrants. Le solde entre les entrants et les sortants s’élève ainsi à moins 7 600 pour cette année 2017.

Pour en savoir plus Emploi dans la fonction publique – Insee Références du 26 mars 2019

 

© Philippe Houdart – Uni-Médias – avril 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS