Il faut remplir l’autorisation, c’est-à-dire un mandat SEPA remis par l’organisme créancier et lui retourner signé, accompagné d’un BIC/IBAN. Votre accord est valable jusqu’à révocation. Si vous changez de banque, pensez à adresser un nouveau BIC/IBAN à vos créanciers qui émettent ce prélèvement automatique.