Comment tenir mon budget au quotidien ?

Interview de Danièle Lavole

Février 2014

« Pour planifier et anticiper, il faut d’abord établir un budget prévisionnel sur l’année »

Quelle est la marche à suivre pour établir mon budget ?

Pour planifier, et donc anticiper, il faut établir un budget prévisionnel sur l’année : d’un côté, vous listez vos dépenses, et de l’autre, vos recettes.
Commencez par passer en revue vos charges fixes : loyer, alimentation, transports, assurances, eau, électricité, gaz, impôts… Et complétez par vos dépenses courantes et occasionnelles. Une fois cette opération effectuée, évaluez vos ressources (salaires, pensions, allocations, etc.) et calculez la différence.

Comment identifier et classer mes dépenses ?

Désormais, grâce aux nouvelles technologies, il existe des outils ludiques. Avec les applications proposées par les banques comme Mon Budget, quelques clics suffisent pour connaître la situation de vos comptes, gérer votre argent, optimiser vos dépenses et planifier vos projets. L’avantage, c’est qu’elles sont accessibles par ordinateur, smartphone et tablette : vous pouvez vous connecter en quelques secondes, quand vous voulez et où que vous soyez.

Existe-t-il d’autres outils d’aide à la gestion ?

Oui. Les banques ont développé de nombreuses fonctionnalités très utiles. Si elles sont incluses dans votre package, vous en bénéficiez peut-être sans le savoir : renseignez-vous auprès de votre conseiller. En personnalisant les paramétrages proposés, ils deviendront de redoutables assistants.
Par exemple, vous pouvez programmer des alertes SMS dès que votre solde passe au dessous d’un certain montant (150 €, par exemple), que votre compte vire au rouge ou pour tout achat supérieur à une somme déterminée. Vous pouvez aussi être prévenu lorsque votre salaire ou votre pension viennent d’être virés. Enfin, d’autres options vous permettent de programmer des versements mensuels sur un livret ou un plan : ils peuvent être automatiques si le solde de votre compte est positif, ou dès qu’il dépasse un certain seuil.

En pratique, comment piloter mon budget au quotidien ?

Pour étaler vos dépenses tout au long de l’année et éviter les oublis, mensualisez toutes les postes qui peuvent l’être (eau, électricité, assurance, impôts, etc.). Suivez régulièrement vos comptes, établissez votre budget et gérez au plus près afin d’effectuer les bons arbitrages : économiser sur tel poste, reporter un achat, débloquer de l’épargne, etc.

Que faire en cas de difficultés ?

Surtout ne jamais faire l’autruche, en se disant que ça va passer tout seul ! Pour que les banquiers vous accordent leur confiance, ils ont aussi besoin de comprendre. Donc, en cas de dérapage, il faut au plus vite expliquer la situation à son conseiller, négocier un découvert autorisé – toujours préférable à des incidents de paiement qui peuvent entraîner des frais et aboutir à un interdit bancaire.
Maintenir le dialogue est primordial. Il faut discuter avec sa banque pour tenter de trouver une solution concertée, adaptée à la situation. Les banquiers le constatent au quotidien : lorsque l’on applique ce conseil, les choses se passent généralement plutôt bien.

© Uni-éditions – MIG novembre 2013