Avant la date prévue, vous pouvez demander au créancier de ne pas présenter son prélèvement sans remettre en cause l’autorisation générale. Précisez à votre banque les caractéristiques exactes du prélèvement auquel vous souhaitez faire opposition. Cette opposition est valable pour une durée limitée (par exemple 3 mois) et facturable.