Elle le peut sous réserve de vous informer par écrit, deux mois avant la date d’application des changements envisagés (tarifs, procédures, relations au quotidien). Si vous refusez, vous pouvez résilier la convention et clôturer votre compte sans frais. L’absence de contestation de votre part avant la date d’application vaut acceptation des modifications.